Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bonifacio la Belle!

Il y a des destinations touristiques qui ne me font pas du tout rêver: Cancun au Mexique, Ibiza, Miami Beach, Benidorm en Espagne, Dubaï... Ces lieux sont complètement dépourvus d'âme et sont superficiels au possible: on y va pour faire la fête et/ou se dorer la pilule au bord d'une piscine et les paysages, qui n'ont rien de naturel (soulignons-le!), sont d'un ennui mortel. Je suis désolée, les grands buildings à perte de vue n'ont aucun attrait sur moi! Certes, il y a la mer, mais à part ça...

Bref, tout ça pour dire que quand je voyage, j'ai besoin de vieilles pierres, de paysages naturels à couper le souffle, d'histoire, de vieux villages médiévaux... Les vacances complètement farniente, à glander à longueur de journée au bord d'une piscine ou sur la plage en sirotant des cocktails, très peu pour moi! Les hôtels de luxe, très peu pour moi aussi! J'ai simplement besoin de mettre des bonnes chaussures de rando et de partir à la découverte des alentours, tout en ayant tout de même quelques moments farniente, bien entendu! Que voulez-vous? Je suis une campagnarde, même jusque dans mes choix de vacances, hi hi!

Au début de l'année dernière (2017, donc), mon chéri et moi avons commencé à discuter des destinations qui nous plairaient bien pour l'été. Pendant un moment, notre choix s'était plus ou moins fixé sur la région des Lacs en Italie (Lac de Côme, Lac Majeur...), tout ça jusqu'à ce qu'on regarde un reportage sur la Corse à la télé, et là, les amis, ça a été le coup de foudre pour lui comme pour moi! Il y avait tout ce qu'on aime: beaux paysages, forêts, vieux villages au fond de magnifiques vallées ou en bord de mer, montagnes, lacs, plages sublimes (pour les quelques moments farniente que j'aime quand même avoir, hi hi!), nourriture de terroir de qualité (le vin corse, un régal!)...

On a donc cherché des endroits en Corse du sud où on pouvait réserver quelques nuits pour le mois de juillet (on s'y prenait un peu tard: on était déjà en avril, aïe!) et on a finalement trouvé notre bonheur à Figari, petit village situé à une petite vingtaine de kilomètres au nord de Bonifacio, dans une jolie résidence appelée TERRA CORSE. La propriétaire, Beatrix Andreani (une dame absolument charmante, on a eu l'occasion de discuter un peu avec elle le jour de notre départ) et son mari, possèdent des chevaux de course et concourent sur les hippodromes de l'Ile de Beauté. D'ailleurs, les différentes maisons et studios de la résidence sont en fait d'anciens boxs pour chevaux qui ont été réaménagés! On a donc loué un petit studio pour deux personnes dont vous pouvez voir quelques photos de l'intérieur parmi les photos ci-dessous...

Résidence Terra Corse à Figari, je la recommande vivement!
Résidence Terra Corse à Figari, je la recommande vivement!
Résidence Terra Corse à Figari, je la recommande vivement!
Résidence Terra Corse à Figari, je la recommande vivement!
Résidence Terra Corse à Figari, je la recommande vivement!
Résidence Terra Corse à Figari, je la recommande vivement!
Résidence Terra Corse à Figari, je la recommande vivement!
Résidence Terra Corse à Figari, je la recommande vivement!

Résidence Terra Corse à Figari, je la recommande vivement!

On a passé des supers moments dans cette résidence, surtout le soir. On s'installait sur notre petite terrasse à la tombée de la nuit et on buvait un vin corse rosé appelé "Monte e Mare" (on s'est pris de ces cuites avec ce vin, ha ha!) qu'on achetait dans le SPAR du centre de Figari, avant de revenir à la résidence (après nos visites de la journée). Ce qui est drôle, c'est que la bouteille ne coûtait que 2-3 euros environ, mais ce vin était juste délicieux! Comme quoi, inutile de dépenser des sommes mirobolantes pour trouver de bons produits! Ce que j'aime avec mon chéri, c'est qu'il est comme moi à ce niveau là: on a des plaisirs très simples, on n'est pas là à claquer de l'argent pour la frime, c'est tellement pas dans notre façon de voir les choses! Après avoir bu notre vin, on se faisait des barbecues succulents et on finissait généralement avec une bonne pâtisserie corse au brocciu.

Bref, on avait réservé pour 6 nuits et notre premier jour de visite, on l'a passé à (roulements de tambours)....

Bonifacio!!!

Montée jusqu'au belvédère en contrebas de la citadelle de Bonifacio, avec une vue incroyable sur la mer (on pouvait même apercevoir la Sardaigne, au loin!) et les falaises de Bonifacio. Sur la photo ci-dessus, Julien prend la pose devant le fameux "Grain de sable", rocher calcaire isolé à quelques mètres de la côte et dont l'érosion est l'oeuvre remarquable de la nature...
Montée jusqu'au belvédère en contrebas de la citadelle de Bonifacio, avec une vue incroyable sur la mer (on pouvait même apercevoir la Sardaigne, au loin!) et les falaises de Bonifacio. Sur la photo ci-dessus, Julien prend la pose devant le fameux "Grain de sable", rocher calcaire isolé à quelques mètres de la côte et dont l'érosion est l'oeuvre remarquable de la nature...
Montée jusqu'au belvédère en contrebas de la citadelle de Bonifacio, avec une vue incroyable sur la mer (on pouvait même apercevoir la Sardaigne, au loin!) et les falaises de Bonifacio. Sur la photo ci-dessus, Julien prend la pose devant le fameux "Grain de sable", rocher calcaire isolé à quelques mètres de la côte et dont l'érosion est l'oeuvre remarquable de la nature...
Montée jusqu'au belvédère en contrebas de la citadelle de Bonifacio, avec une vue incroyable sur la mer (on pouvait même apercevoir la Sardaigne, au loin!) et les falaises de Bonifacio. Sur la photo ci-dessus, Julien prend la pose devant le fameux "Grain de sable", rocher calcaire isolé à quelques mètres de la côte et dont l'érosion est l'oeuvre remarquable de la nature...
Montée jusqu'au belvédère en contrebas de la citadelle de Bonifacio, avec une vue incroyable sur la mer (on pouvait même apercevoir la Sardaigne, au loin!) et les falaises de Bonifacio. Sur la photo ci-dessus, Julien prend la pose devant le fameux "Grain de sable", rocher calcaire isolé à quelques mètres de la côte et dont l'érosion est l'oeuvre remarquable de la nature...
Montée jusqu'au belvédère en contrebas de la citadelle de Bonifacio, avec une vue incroyable sur la mer (on pouvait même apercevoir la Sardaigne, au loin!) et les falaises de Bonifacio. Sur la photo ci-dessus, Julien prend la pose devant le fameux "Grain de sable", rocher calcaire isolé à quelques mètres de la côte et dont l'érosion est l'oeuvre remarquable de la nature...
Montée jusqu'au belvédère en contrebas de la citadelle de Bonifacio, avec une vue incroyable sur la mer (on pouvait même apercevoir la Sardaigne, au loin!) et les falaises de Bonifacio. Sur la photo ci-dessus, Julien prend la pose devant le fameux "Grain de sable", rocher calcaire isolé à quelques mètres de la côte et dont l'érosion est l'oeuvre remarquable de la nature...

Montée jusqu'au belvédère en contrebas de la citadelle de Bonifacio, avec une vue incroyable sur la mer (on pouvait même apercevoir la Sardaigne, au loin!) et les falaises de Bonifacio. Sur la photo ci-dessus, Julien prend la pose devant le fameux "Grain de sable", rocher calcaire isolé à quelques mètres de la côte et dont l'érosion est l'oeuvre remarquable de la nature...

Bon, j'avoue, c'était pas une surprise pour vous, chers lecteurs, puisque vous avez pu deviner de quelle ville j'allais parler grâce au titre de cet article, hi hi!

Bref, Bonifacio, yes baby! Je n'y avais jamais été de ma vie et, comment vous dire? Cela a été un pur enchantement! Une ancienne citadelle parsemée de ruelles anciennes se découpant sur un ciel bleu azur et bâtie sur des falaises blanches plongeant à pic dans une mer turquoise, je n'ai qu'un mot à dire: WHAOU!!!

Bon, je ne vais pas revenir sur l'histoire de la ville car ce serait trop long et vous pouvez trouver ça sur internet, mais toujours est-il que Bonifacio (et la Corse en général) a longtemps été dominée par la République de Gênes (Italie), et c'est pour cela qu'on peut voir 90 tours génoises tout du long du littoral corse et qui ont été construites dès 1530 pour défendre le pays des invasions barbares. D'ailleurs vous pourrez en voir une belle, en bon état, dans le dernier article de ma série sur notre voyage en Corse. On l'a vue sur les Iles Sanguinaires, à côté d'Ajaccio. Mais il se trouve que la Corse est devenue française en 1767 avec le Traité de Versailles. Voilà donc pour la petite histoire...

A l'assaut de la citadelle de Bonifacio!
A l'assaut de la citadelle de Bonifacio!
A l'assaut de la citadelle de Bonifacio!
A l'assaut de la citadelle de Bonifacio!
A l'assaut de la citadelle de Bonifacio!

A l'assaut de la citadelle de Bonifacio!

Après avoir pénétré la citadelle, on s'est un peu promenés dans les petites rues anciennes et si pittoresques... J'en ai d'ailleurs profité pour m'acheter deux magnets de la Corse qui trônent maintenant en bonne et due place sur le réfrigérateur de notre cuisine. Les magnets, c'est un peu le passage obligé quand je voyage, ça me permet de me souvenir de toutes nos belles vacances quand on est de retour chez nous...

Puis nous sommes allés visiter l'escalier du Roy d'Aragon, l'une des attractions touristiques majeures de la ville. Ah, cet escalier! C'était sportif! Une légende entoure cet ouvrage: il aurait été taillé en UNE SEULE NUIT par les troupes d'Alphonse V d'Aragon qui assiégeaient la ville de Bonifacio, alors occupée par une colonie génoise. Mais celle-ci résista et le roi d'Aragon, après 5 mois de siège, dut repartir bredouille (brocouille comme on dit dans le Bouchonnois, ha ha!). En fait, la vraie histoire, c'est que cet escalier aurait été réalisé sur une durée plus longue par des moines franciscains qui cherchaient à accéder à une source d'eau potable située en bas de cet escalier, au pied des falaises. La véritable histoire a moins de panache que la légende, dommage!

Les jolies petites rues anciennes et typiques de Bonifacio...
Les jolies petites rues anciennes et typiques de Bonifacio...
Les jolies petites rues anciennes et typiques de Bonifacio...
Les jolies petites rues anciennes et typiques de Bonifacio...
Les jolies petites rues anciennes et typiques de Bonifacio...
Les jolies petites rues anciennes et typiques de Bonifacio...
Les jolies petites rues anciennes et typiques de Bonifacio...
Les jolies petites rues anciennes et typiques de Bonifacio...
Les jolies petites rues anciennes et typiques de Bonifacio...
Les jolies petites rues anciennes et typiques de Bonifacio...
Les jolies petites rues anciennes et typiques de Bonifacio...
Les jolies petites rues anciennes et typiques de Bonifacio...
Les jolies petites rues anciennes et typiques de Bonifacio...

Les jolies petites rues anciennes et typiques de Bonifacio...

L'escalier du Roy d'Aragon... Magnifique, mais attention à la remontée, ha ha! Sur la photo ci-dessus, vous pouvez voir cet escalier depuis la mer, je l'ai prise deux jours après, quand on est revenus à Bonifacio pour y faire un tour en bateau...
L'escalier du Roy d'Aragon... Magnifique, mais attention à la remontée, ha ha! Sur la photo ci-dessus, vous pouvez voir cet escalier depuis la mer, je l'ai prise deux jours après, quand on est revenus à Bonifacio pour y faire un tour en bateau...
L'escalier du Roy d'Aragon... Magnifique, mais attention à la remontée, ha ha! Sur la photo ci-dessus, vous pouvez voir cet escalier depuis la mer, je l'ai prise deux jours après, quand on est revenus à Bonifacio pour y faire un tour en bateau...
L'escalier du Roy d'Aragon... Magnifique, mais attention à la remontée, ha ha! Sur la photo ci-dessus, vous pouvez voir cet escalier depuis la mer, je l'ai prise deux jours après, quand on est revenus à Bonifacio pour y faire un tour en bateau...
L'escalier du Roy d'Aragon... Magnifique, mais attention à la remontée, ha ha! Sur la photo ci-dessus, vous pouvez voir cet escalier depuis la mer, je l'ai prise deux jours après, quand on est revenus à Bonifacio pour y faire un tour en bateau...
L'escalier du Roy d'Aragon... Magnifique, mais attention à la remontée, ha ha! Sur la photo ci-dessus, vous pouvez voir cet escalier depuis la mer, je l'ai prise deux jours après, quand on est revenus à Bonifacio pour y faire un tour en bateau...
L'escalier du Roy d'Aragon... Magnifique, mais attention à la remontée, ha ha! Sur la photo ci-dessus, vous pouvez voir cet escalier depuis la mer, je l'ai prise deux jours après, quand on est revenus à Bonifacio pour y faire un tour en bateau...
L'escalier du Roy d'Aragon... Magnifique, mais attention à la remontée, ha ha! Sur la photo ci-dessus, vous pouvez voir cet escalier depuis la mer, je l'ai prise deux jours après, quand on est revenus à Bonifacio pour y faire un tour en bateau...
L'escalier du Roy d'Aragon... Magnifique, mais attention à la remontée, ha ha! Sur la photo ci-dessus, vous pouvez voir cet escalier depuis la mer, je l'ai prise deux jours après, quand on est revenus à Bonifacio pour y faire un tour en bateau...
L'escalier du Roy d'Aragon... Magnifique, mais attention à la remontée, ha ha! Sur la photo ci-dessus, vous pouvez voir cet escalier depuis la mer, je l'ai prise deux jours après, quand on est revenus à Bonifacio pour y faire un tour en bateau...
L'escalier du Roy d'Aragon... Magnifique, mais attention à la remontée, ha ha! Sur la photo ci-dessus, vous pouvez voir cet escalier depuis la mer, je l'ai prise deux jours après, quand on est revenus à Bonifacio pour y faire un tour en bateau...
L'escalier du Roy d'Aragon... Magnifique, mais attention à la remontée, ha ha! Sur la photo ci-dessus, vous pouvez voir cet escalier depuis la mer, je l'ai prise deux jours après, quand on est revenus à Bonifacio pour y faire un tour en bateau...
L'escalier du Roy d'Aragon... Magnifique, mais attention à la remontée, ha ha! Sur la photo ci-dessus, vous pouvez voir cet escalier depuis la mer, je l'ai prise deux jours après, quand on est revenus à Bonifacio pour y faire un tour en bateau...
L'escalier du Roy d'Aragon... Magnifique, mais attention à la remontée, ha ha! Sur la photo ci-dessus, vous pouvez voir cet escalier depuis la mer, je l'ai prise deux jours après, quand on est revenus à Bonifacio pour y faire un tour en bateau...
L'escalier du Roy d'Aragon... Magnifique, mais attention à la remontée, ha ha! Sur la photo ci-dessus, vous pouvez voir cet escalier depuis la mer, je l'ai prise deux jours après, quand on est revenus à Bonifacio pour y faire un tour en bateau...

L'escalier du Roy d'Aragon... Magnifique, mais attention à la remontée, ha ha! Sur la photo ci-dessus, vous pouvez voir cet escalier depuis la mer, je l'ai prise deux jours après, quand on est revenus à Bonifacio pour y faire un tour en bateau...

Cet escalier comporte 187 marches très pentues qui sont super hautes et inégales, ce qui fait qu'on a peur en descendant et que c'est c'est très sportif en remontant! En gros, quand on a monté une marche, on a l'impression d'en avoir gravi dix! Du coup, vous faites votre sport de la journée, croyez-moi! Alors faites ça en pleine chaleur, dans les 30-35 degrés (de bon matin, je vous laisse imaginer la température en pleine journée...), et vous avez des hordes de touristes transpirants et suffocants (dont je faisais partie bien sûr!) qui remontent après la visite!

MAIS, la visite en vaut LAAAAARGEMENT le coup! En fait, c'est ce que j'ai préféré visiter de tout mon séjour en Corse, je crois (rien que ça!). L'entrée n'est pas chère du tout (2 ou 2.5 euros par personne) et une fois arrivés en bas, sur ce chemin qui serpente au pied des falaises sur plusieurs centaines de mètres, c'est juste un spectacle splendide! Le bleu turquoise et translucide de la mer qui se mêle au bleu azur du ciel, les miroitements du soleil sur l'eau se reflétant sur les falaises blanches, et avec la Sardaigne en toile de fond, c'était magnifique! Je ne peux pas décrire l'émerveillement que j'ai ressenti en me promenant sur ce chemin creusé dans la paroi calcaire, j'étais captivée, littéralement! En plus, on a eu la chance de pouvoir y aller relativement tôt le matin, donc il n'y avait pas encore trop de monde. Bref, c'était parfait!

Après cela, et après une remontée assez compliquée (sauf pour mon chéri qui est léger comme une gazelle!), nous sommes retournés dans la Haute-Ville pour visiter l'église Sainte-Marie-Majeure, une belle église catholique de style roman faite de calcaire blanc (comme les falaises de Bonifacio) et classée aux Monuments Historiques depuis 1982...

L'église Sainte-Marie-Majeure dans la Haute-Ville de Bonifacio...
L'église Sainte-Marie-Majeure dans la Haute-Ville de Bonifacio...
L'église Sainte-Marie-Majeure dans la Haute-Ville de Bonifacio...
L'église Sainte-Marie-Majeure dans la Haute-Ville de Bonifacio...
L'église Sainte-Marie-Majeure dans la Haute-Ville de Bonifacio...
L'église Sainte-Marie-Majeure dans la Haute-Ville de Bonifacio...
L'église Sainte-Marie-Majeure dans la Haute-Ville de Bonifacio...
L'église Sainte-Marie-Majeure dans la Haute-Ville de Bonifacio...
L'église Sainte-Marie-Majeure dans la Haute-Ville de Bonifacio...

L'église Sainte-Marie-Majeure dans la Haute-Ville de Bonifacio...

Ensuite, après être allés manger au restaurant pour le déjeuner, on est repartis de Bonifacio pour passer l'après-midi à la plage de la Rondinara, que je n'ai pas trouvé extraordinaire, bien qu'elle soit super populaire sur internet (classée parmi les plus belles plages DE FRANCE!!) et dans les guides sur la Corse: je ne comprends pas! On a fait des plages bien plus jolies les jours suivants, bref! 

Voici donc pour notre premier jour en Corse en juillet 2017. D'autres articles sur nos visites sur l'Ile de Beauté vont suivre ces prochaines semaines. Au programme: Sartène, Sainte-Lucie-de-Tallano, la forêt de l'Ospedale, les Iles Sanguinaires... Stay tuned!

Et vous, avez-vous déjà été à Bonifacio? Si oui, qu'avez-vous préféré y visiter?

A bientôt!

Goodbye, Bonifacio!

Goodbye, Bonifacio!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article