Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'Ermitage de la Trinité et la plage de Paraguan en Corse!

Imaginez un peu: une mer turquoise et translucide dans une petite crique isolée et déserte, tout ça sous un grand soleil et RIEN QUE POUR NOUS!!! Je n'avais JAMAIS vécu ça de ma vie. Et il aura fallu que j'aille en Corse pour expérimenter ça! Une petite plage de sable fin sans personne d'autre! Le rêve!

Suite de notre séjour sur l'Ile de Beauté en juillet 2017! Le jour suivant notre visite à Bonifacio (dont vous pouvez retrouver le résumé ici), nous nous sommes rendus sur les hauteurs de la cité corse pour aller voir l'ermitage de la Trinité. Bon, certes, ce site se trouve à 8 kilomètres de la ville à proprement parler, mais c'est toujours sur la commune de Bonifacio (qui est très étendue, du coup, comme vous l'aurez compris!). Nous nous sommes mis en route en fin de matinée avec notre sac à dos rempli de petites choses pour un bon petit pique-nique en amoureux (ainsi que nos maillots de bain, au cas où) et avons conduit jusqu'au pied de la petite colline granitique au sommet de laquelle se trouvait ledit ermitage. On s'est garés et on a commencé notre ascension vers ce lieu religieux...

Montée vers l'ermitage de la Trinité, j'ai été littéralement impressionnée par le nombre de croix rencontrées sur le chemin. Et ce n'était que le début: pendant tout le reste de notre séjour, on a vu PARTOUT! On s'est vite rendus compte que les Corses sont des gens très attachés à leurs valeurs catholiques!!!
Montée vers l'ermitage de la Trinité, j'ai été littéralement impressionnée par le nombre de croix rencontrées sur le chemin. Et ce n'était que le début: pendant tout le reste de notre séjour, on a vu PARTOUT! On s'est vite rendus compte que les Corses sont des gens très attachés à leurs valeurs catholiques!!!
Montée vers l'ermitage de la Trinité, j'ai été littéralement impressionnée par le nombre de croix rencontrées sur le chemin. Et ce n'était que le début: pendant tout le reste de notre séjour, on a vu PARTOUT! On s'est vite rendus compte que les Corses sont des gens très attachés à leurs valeurs catholiques!!!
Montée vers l'ermitage de la Trinité, j'ai été littéralement impressionnée par le nombre de croix rencontrées sur le chemin. Et ce n'était que le début: pendant tout le reste de notre séjour, on a vu PARTOUT! On s'est vite rendus compte que les Corses sont des gens très attachés à leurs valeurs catholiques!!!
Montée vers l'ermitage de la Trinité, j'ai été littéralement impressionnée par le nombre de croix rencontrées sur le chemin. Et ce n'était que le début: pendant tout le reste de notre séjour, on a vu PARTOUT! On s'est vite rendus compte que les Corses sont des gens très attachés à leurs valeurs catholiques!!!
Montée vers l'ermitage de la Trinité, j'ai été littéralement impressionnée par le nombre de croix rencontrées sur le chemin. Et ce n'était que le début: pendant tout le reste de notre séjour, on a vu PARTOUT! On s'est vite rendus compte que les Corses sont des gens très attachés à leurs valeurs catholiques!!!
Montée vers l'ermitage de la Trinité, j'ai été littéralement impressionnée par le nombre de croix rencontrées sur le chemin. Et ce n'était que le début: pendant tout le reste de notre séjour, on a vu PARTOUT! On s'est vite rendus compte que les Corses sont des gens très attachés à leurs valeurs catholiques!!!
Montée vers l'ermitage de la Trinité, j'ai été littéralement impressionnée par le nombre de croix rencontrées sur le chemin. Et ce n'était que le début: pendant tout le reste de notre séjour, on a vu PARTOUT! On s'est vite rendus compte que les Corses sont des gens très attachés à leurs valeurs catholiques!!!
Montée vers l'ermitage de la Trinité, j'ai été littéralement impressionnée par le nombre de croix rencontrées sur le chemin. Et ce n'était que le début: pendant tout le reste de notre séjour, on a vu PARTOUT! On s'est vite rendus compte que les Corses sont des gens très attachés à leurs valeurs catholiques!!!

Montée vers l'ermitage de la Trinité, j'ai été littéralement impressionnée par le nombre de croix rencontrées sur le chemin. Et ce n'était que le début: pendant tout le reste de notre séjour, on a vu PARTOUT! On s'est vite rendus compte que les Corses sont des gens très attachés à leurs valeurs catholiques!!!

Au bout de 15-20 minutes de marche, on est parvenus sur la terrasse naturelle où se trouve l'édifice (200 mètres d'altitude). Il ne se visite pas, mais ce n'est pas grave car de là, on a une vue incroyable et juste splendide sur la côte, ses falaises, la ville de Bonifacio et même la Sardaigne, là-bas au loin! Ce site a été occupé depuis des temps immémoriaux, d'abord par des tribus païennes, puis par des religieux (moines bénédictins, franciscains et capucins), au fil des siècles. Une jolie légende entoure la construction du couvent actuel, que vous pouvez voir sur les photos (et OMG, vous savez à quel point j'adooooore les vieilles légendes, hi hi!)

Les moines (qui habitaient jusqu'alors dans des huttes ou dans les grottes aux alentours) avaient décidé d'ériger une chapelle, mais plus à l'est. Or, la nuit venue, les pierres disparaissaient. Ils se cachèrent et virent des bœufs blancs transporter les pierres à l'endroit actuel. C'est donc là, en ce lieu choisi par Dieu, qu'ils comprirent que devait être bâti ce couvent.

Juste à côté de l'ermitage se trouve un petit oratoire, enfoncé dans les roches granitiques massives, avec moult statues de la Vierge, bougies, etc... Ah, encore une preuve que les corses sont très attachés à la religion catholique! D'ailleurs, pendant toute la durée de notre séjour, je n'ai vu AUCUN signes d'autres religions: zéro femmes voilées ou personnes portant la kippa. La Corse est un "No Mans Land" pour les religions autres que la chrétienne, incroyable! J'avais entendu dans un reportage sur la chaîne de télévision ARTE (j'adoooore regarder des documentaires sur cette chaîne, hi hi!) que la Corse est le territoire français comportant le plus d'édifices religieux chrétiens (chapelles, églises, etc...), trop bien!!!

L'ermitage de la Trinité et son petit oratoire...
L'ermitage de la Trinité et son petit oratoire...
L'ermitage de la Trinité et son petit oratoire...
L'ermitage de la Trinité et son petit oratoire...
L'ermitage de la Trinité et son petit oratoire...
L'ermitage de la Trinité et son petit oratoire...
L'ermitage de la Trinité et son petit oratoire...
L'ermitage de la Trinité et son petit oratoire...
L'ermitage de la Trinité et son petit oratoire...
L'ermitage de la Trinité et son petit oratoire...
L'ermitage de la Trinité et son petit oratoire...
L'ermitage de la Trinité et son petit oratoire...

L'ermitage de la Trinité et son petit oratoire...

Après avoir "traîné" un peu autour de l'ermitage, on a constaté qu'il avait l'air d'y avoir une jolie plage en contrebas de la colline, la plage de Paraguan, et qu'il ne semblait pas y avoir trop de monde, parfait pour nous! On a donc pris le sentier y menant et avons commencé notre descente. Le paysage était juste splendide, mais la chaleur était au rendez-vous. Il fait VRAIMENT chaud en Corse du Sud en été!!! Et c'était dur pour moi puisque mon corps ne supporte pas la chaleur: il se met à gonfler de tous les côtés!!! Et en hiver, je n'ai JAMAIS froid, je ne parviens tout simplement pas à avoir froid. Je pense que ça doit être génétique, j'ai des origines danoises, anglaises, franco-canadiennes, etc... du côté de mon père, et mon père ne craint pas vraiment le froid non plus, donc... Bref, en conclusion, je ne suis juste pas faite pour les pays chauds, c'est tout!

Enfin bon, après avoir raconté ma vie, revenons à nos moutons, hi hi! Nous sommes donc descendus vers la plage de Paraguan et après environ 40 bonnes minutes de marche sur un sentier bien escarpé, nous sommes enfin arrivés en vue de cette fameuse plage, mais au final, on n'y est pas allés. On s'est arrêtés un peu avant, dans une petite crique complètement DESERTE! Je n'en revenais pas, je n'avais jamais vu ça: j'ai toujours été sur des plages où il y a du monde, en été. Mais là, pas un chat! Même sur le sentier, on n'a rencontré quasiment personne! Et c'est là qu'on s'est souvenus de ce que nous avait dit l'assistante de la gérante de la résidence où on logeait, quand on est arrivés deux jours plus tôt. Elle nous avait dit que plus il faut marcher pour aller à une plage, moins il y a de monde. Et ça s'est confirmé ce jour-là! Les gens sont plutôt paresseux en vacances et n'ont pas envie de marcher des kilomètres pour aller à la plage, ce qui profite à des gens comme nous, qui n'avons pas peur de consentir à ce "sacrifice", yes baby!

Descente vers la plage de Paragan. Vous pouvez d'ailleurs la voir sur la photo ci-dessus...
Descente vers la plage de Paragan. Vous pouvez d'ailleurs la voir sur la photo ci-dessus...
Descente vers la plage de Paragan. Vous pouvez d'ailleurs la voir sur la photo ci-dessus...
Descente vers la plage de Paragan. Vous pouvez d'ailleurs la voir sur la photo ci-dessus...
Descente vers la plage de Paragan. Vous pouvez d'ailleurs la voir sur la photo ci-dessus...
Descente vers la plage de Paragan. Vous pouvez d'ailleurs la voir sur la photo ci-dessus...
Descente vers la plage de Paragan. Vous pouvez d'ailleurs la voir sur la photo ci-dessus...
Descente vers la plage de Paragan. Vous pouvez d'ailleurs la voir sur la photo ci-dessus...
Descente vers la plage de Paragan. Vous pouvez d'ailleurs la voir sur la photo ci-dessus...
Descente vers la plage de Paragan. Vous pouvez d'ailleurs la voir sur la photo ci-dessus...
Descente vers la plage de Paragan. Vous pouvez d'ailleurs la voir sur la photo ci-dessus...
Descente vers la plage de Paragan. Vous pouvez d'ailleurs la voir sur la photo ci-dessus...

Descente vers la plage de Paragan. Vous pouvez d'ailleurs la voir sur la photo ci-dessus...

Arrêt dans cette petite crique rien qu'à nous pour les 2-3 heures qu'on y a passé!
Arrêt dans cette petite crique rien qu'à nous pour les 2-3 heures qu'on y a passé!
Arrêt dans cette petite crique rien qu'à nous pour les 2-3 heures qu'on y a passé!
Arrêt dans cette petite crique rien qu'à nous pour les 2-3 heures qu'on y a passé!
Arrêt dans cette petite crique rien qu'à nous pour les 2-3 heures qu'on y a passé!
Arrêt dans cette petite crique rien qu'à nous pour les 2-3 heures qu'on y a passé!

Arrêt dans cette petite crique rien qu'à nous pour les 2-3 heures qu'on y a passé!

Après avoir pique-niqué dans cette crique, nous y être baignés allègrement et avoir bronzé, nous sommes remontés vers l'ermitage dans une chaleur E-CRA-SANTE! Puis nous sommes rentrés à la résidence où on s'est baignés dans sa piscine jusque tard et le soir, on s'est fait un bon barbecue de merguez et autres saucisses sur notre petite terrasse, accompagné d'un bon vin rosé corse, le "Monte e Mare", un délice!

Le vin, c'est divin et dans le cochon, tout est bon!!!

Voilà pour notre deuxième journée en Corse, une journée absolument géniale, j'ai A-DO-RE! Franchement, c'est avec tellement de nostalgie que j'écris cet article car ces vacances sur l'Ile de Beauté figurent parmi les plus belles que j'ai vécu DE TOUTE MA VIE! On s'est reposés, on a visité, on a profité de la mer et de la piscine, on a mangé des bonnes choses, etc...

Bref, on se retrouve très bientôt pour la suite de nos aventures sur cette île magnifique!

A bientôt, mes jolies Coccinettes!

Avant de vous quitter, quelques photos de mon chéri en train de faire son tout premier barbecue de toute sa vie, et vous savez quoi? Il s'est débrouillé comme un chef!
Avant de vous quitter, quelques photos de mon chéri en train de faire son tout premier barbecue de toute sa vie, et vous savez quoi? Il s'est débrouillé comme un chef!

Avant de vous quitter, quelques photos de mon chéri en train de faire son tout premier barbecue de toute sa vie, et vous savez quoi? Il s'est débrouillé comme un chef!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article