Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Virée à Sartène, "la plus Corse des villes Corses"!

Virée à Sartène, "la plus Corse des villes Corses"!

Prosper Mérimée, cet immense auteur français du 19ème siècle... J'ai d'ailleurs lu deux de ses nouvelles quand j'étais adolescente: Carmen (évidemment!), qui a inspiré le fameux opéra homonyme du compositeur français Georges Bizet (tout le monde connaît l'air de cet opéra!), mais aussi La Vénus d'Ille (histoire de style fantastique que je me souviens avoir A-DO-RE lire, je vous recommande cette lecture vivement!). Mais ce que la plupart des gens savent moins, pour le coup, c'est que Prosper Mérimée n'était pas seulement écrivain, mais aussi archéologue et a même été nommé, en 1834, Inspecteur Général des Monuments Historiques par le gouvernement de l'époque! En gros, cela veut dire qu'il était chargé de visiter et de veiller sur le patrimoine français et plus particulièrement les Monuments Historiques.

Du coup, dans le cadre de cet emploi, il a effectué de nombreux voyages d'inspection à travers la France et l'un deux va d'ailleurs le mener en Corse. Et en découvrant ce petit bourg de Sartène accroché à flanc de colline, il le décrira ainsi: que c'est "la plus Corse des villes Corses"! Mais qu'a-t-il voulu dire par là? Allez, je vous emmène découvrir ce joli petit village et on en reparle à la fin de cet article! Let's go!

Ci-dessus, photos de la place Porta (place de la Libération) à Sartène. Avec ses cafés et ses terrasses, cette vaste esplanade sert de lieu de rencontre aux habitants du village. C'est un lieu de promenade où l'on se retrouve entre connaissances pour boire un verre et commenter l'actualité politique et sportive. Sur cette place, on trouve un buste de Pascal Paoli qui fut un homme politique, un philosophe et un amiral corse au 18ème siècle. Il est d'ailleurs celui qui a perdu la dernière bataille contre les Français en 1769, défaite qui marquera le début de la domination française sur l'Ile de Beauté...
Ci-dessus, photos de la place Porta (place de la Libération) à Sartène. Avec ses cafés et ses terrasses, cette vaste esplanade sert de lieu de rencontre aux habitants du village. C'est un lieu de promenade où l'on se retrouve entre connaissances pour boire un verre et commenter l'actualité politique et sportive. Sur cette place, on trouve un buste de Pascal Paoli qui fut un homme politique, un philosophe et un amiral corse au 18ème siècle. Il est d'ailleurs celui qui a perdu la dernière bataille contre les Français en 1769, défaite qui marquera le début de la domination française sur l'Ile de Beauté...
Ci-dessus, photos de la place Porta (place de la Libération) à Sartène. Avec ses cafés et ses terrasses, cette vaste esplanade sert de lieu de rencontre aux habitants du village. C'est un lieu de promenade où l'on se retrouve entre connaissances pour boire un verre et commenter l'actualité politique et sportive. Sur cette place, on trouve un buste de Pascal Paoli qui fut un homme politique, un philosophe et un amiral corse au 18ème siècle. Il est d'ailleurs celui qui a perdu la dernière bataille contre les Français en 1769, défaite qui marquera le début de la domination française sur l'Ile de Beauté...
Ci-dessus, photos de la place Porta (place de la Libération) à Sartène. Avec ses cafés et ses terrasses, cette vaste esplanade sert de lieu de rencontre aux habitants du village. C'est un lieu de promenade où l'on se retrouve entre connaissances pour boire un verre et commenter l'actualité politique et sportive. Sur cette place, on trouve un buste de Pascal Paoli qui fut un homme politique, un philosophe et un amiral corse au 18ème siècle. Il est d'ailleurs celui qui a perdu la dernière bataille contre les Français en 1769, défaite qui marquera le début de la domination française sur l'Ile de Beauté...
Ci-dessus, photos de la place Porta (place de la Libération) à Sartène. Avec ses cafés et ses terrasses, cette vaste esplanade sert de lieu de rencontre aux habitants du village. C'est un lieu de promenade où l'on se retrouve entre connaissances pour boire un verre et commenter l'actualité politique et sportive. Sur cette place, on trouve un buste de Pascal Paoli qui fut un homme politique, un philosophe et un amiral corse au 18ème siècle. Il est d'ailleurs celui qui a perdu la dernière bataille contre les Français en 1769, défaite qui marquera le début de la domination française sur l'Ile de Beauté...

Ci-dessus, photos de la place Porta (place de la Libération) à Sartène. Avec ses cafés et ses terrasses, cette vaste esplanade sert de lieu de rencontre aux habitants du village. C'est un lieu de promenade où l'on se retrouve entre connaissances pour boire un verre et commenter l'actualité politique et sportive. Sur cette place, on trouve un buste de Pascal Paoli qui fut un homme politique, un philosophe et un amiral corse au 18ème siècle. Il est d'ailleurs celui qui a perdu la dernière bataille contre les Français en 1769, défaite qui marquera le début de la domination française sur l'Ile de Beauté...

Sartène est une commune de plus de 3000 habitants, mais ce qui ce qui la caractérise vraiment, c'est sa superficie: 200 km2!!! Ce qui en fait la première de Corse et la deuxième de France!

Après avoir déambulés sur la place Porta, on a visité la très belle église Sainte-Marie qui borde la place. Cet imposant édifice de granit a commencé à être construit en 1766 en remplacement du précédent qui s'était effondré l'année précédente et qui, lui, avait été construit au 16ème siècle. J'ai adoré son autel de style baroque en marbre polychrome, une pure merveille! D'ailleurs, cette église est inscrite aux Monuments Historiques, et ce n'est pas étonnant...

Puis, nous nous sommes baladés dans le vieux Sartène, si joli quartier médiéval aux maisons en vieilles pierres, et dans la fameuse et pittoresque rue des Voûtes, qui présente plusieurs passages couverts en enfilade...

L'église Sainte-Marie de Sartène...
L'église Sainte-Marie de Sartène...
L'église Sainte-Marie de Sartène...
L'église Sainte-Marie de Sartène...
L'église Sainte-Marie de Sartène...
L'église Sainte-Marie de Sartène...
L'église Sainte-Marie de Sartène...

L'église Sainte-Marie de Sartène...

La vieille ville de Sartène, si typique avec ses façades en granit, ses ruelles pavées parsemées de petites boutiques vendant des produits locaux ou de restaurants... Une véritable plongée dans le temps!!!
La vieille ville de Sartène, si typique avec ses façades en granit, ses ruelles pavées parsemées de petites boutiques vendant des produits locaux ou de restaurants... Une véritable plongée dans le temps!!!
La vieille ville de Sartène, si typique avec ses façades en granit, ses ruelles pavées parsemées de petites boutiques vendant des produits locaux ou de restaurants... Une véritable plongée dans le temps!!!
La vieille ville de Sartène, si typique avec ses façades en granit, ses ruelles pavées parsemées de petites boutiques vendant des produits locaux ou de restaurants... Une véritable plongée dans le temps!!!
La vieille ville de Sartène, si typique avec ses façades en granit, ses ruelles pavées parsemées de petites boutiques vendant des produits locaux ou de restaurants... Une véritable plongée dans le temps!!!
La vieille ville de Sartène, si typique avec ses façades en granit, ses ruelles pavées parsemées de petites boutiques vendant des produits locaux ou de restaurants... Une véritable plongée dans le temps!!!
La vieille ville de Sartène, si typique avec ses façades en granit, ses ruelles pavées parsemées de petites boutiques vendant des produits locaux ou de restaurants... Une véritable plongée dans le temps!!!
La vieille ville de Sartène, si typique avec ses façades en granit, ses ruelles pavées parsemées de petites boutiques vendant des produits locaux ou de restaurants... Une véritable plongée dans le temps!!!

La vieille ville de Sartène, si typique avec ses façades en granit, ses ruelles pavées parsemées de petites boutiques vendant des produits locaux ou de restaurants... Une véritable plongée dans le temps!!!

La rue des Voûtes à Sartène, passage très pittoresque et ancien ponctué de passages couverts qui m'ont vaguement fait penser aux traboules de ma ville d'origine: Lyon!
La rue des Voûtes à Sartène, passage très pittoresque et ancien ponctué de passages couverts qui m'ont vaguement fait penser aux traboules de ma ville d'origine: Lyon!
La rue des Voûtes à Sartène, passage très pittoresque et ancien ponctué de passages couverts qui m'ont vaguement fait penser aux traboules de ma ville d'origine: Lyon!
La rue des Voûtes à Sartène, passage très pittoresque et ancien ponctué de passages couverts qui m'ont vaguement fait penser aux traboules de ma ville d'origine: Lyon!
La rue des Voûtes à Sartène, passage très pittoresque et ancien ponctué de passages couverts qui m'ont vaguement fait penser aux traboules de ma ville d'origine: Lyon!

La rue des Voûtes à Sartène, passage très pittoresque et ancien ponctué de passages couverts qui m'ont vaguement fait penser aux traboules de ma ville d'origine: Lyon!

Après ça, nous avons emprunté d'autres labyrinthes de petites ruelles et on s'est lentement dirigés vers l'église Saint-Damien, qui se trouve à la sortie ouest de la ville, sur la route de Bonifacio. Cette église sert également de couvent abritant une communauté de franciscains venus du Mexique. Evidemment, la partie monastère ne se visite pas, mais on a quand même pu visiter l'église dédiée aux saints Côme et Damien et qui a été consacrée en 1872... Elle est située en hauteur et depuis son parvis, on peut admirer la ville de Sartène dans son ensemble, mais aussi la majestueuse vallée du Rizzanese, splendide!!!

Dans le labyrinthe des ruelles de la jolie petite ville de Sartène et magnifique panorama sur la vallée de Sartène...
Dans le labyrinthe des ruelles de la jolie petite ville de Sartène et magnifique panorama sur la vallée de Sartène...
Dans le labyrinthe des ruelles de la jolie petite ville de Sartène et magnifique panorama sur la vallée de Sartène...
Dans le labyrinthe des ruelles de la jolie petite ville de Sartène et magnifique panorama sur la vallée de Sartène...
Dans le labyrinthe des ruelles de la jolie petite ville de Sartène et magnifique panorama sur la vallée de Sartène...
Dans le labyrinthe des ruelles de la jolie petite ville de Sartène et magnifique panorama sur la vallée de Sartène...
Dans le labyrinthe des ruelles de la jolie petite ville de Sartène et magnifique panorama sur la vallée de Sartène...
Dans le labyrinthe des ruelles de la jolie petite ville de Sartène et magnifique panorama sur la vallée de Sartène...
Dans le labyrinthe des ruelles de la jolie petite ville de Sartène et magnifique panorama sur la vallée de Sartène...
Dans le labyrinthe des ruelles de la jolie petite ville de Sartène et magnifique panorama sur la vallée de Sartène...
Dans le labyrinthe des ruelles de la jolie petite ville de Sartène et magnifique panorama sur la vallée de Sartène...

Dans le labyrinthe des ruelles de la jolie petite ville de Sartène et magnifique panorama sur la vallée de Sartène...

L'église Saint-Damien de Sartène...
L'église Saint-Damien de Sartène...
L'église Saint-Damien de Sartène...
L'église Saint-Damien de Sartène...
L'église Saint-Damien de Sartène...
L'église Saint-Damien de Sartène...

L'église Saint-Damien de Sartène...

En conclusion, que dire de notre visite à Sartène? Et bien, ce village n'est pas du tout comme Bonifacio qu'on avait visité les jours précédents... Sartène n'a pas le goût du paraître des villes de bord de mer (mer qu'on ne contemple d'ailleurs que de loin), elle est beaucoup plus austère, authentique et je dirais aussi, sauvage. En fait, elle incarne à la perfection les villages typiquement corses de l'intérieur de l'Ile, avec cette mentalité inébranlable et leurs traditions ancestrales...

Outre cela, j'ai remarqué qu'il y avait beaucoup, beaucoup moins de touristes visitant ce village. A la même heure à Bonifacio, les rues sont noires de monde. Mais pas à Sartène car c'est une ville bien moins touristique. Et j'ai encore pu le constater il y a quelques jours en naviguant sur Hellocoton (plate-forme des blogueurs et blogueuses français): il y a foison d'articles sur Ajaccio, Bonifacio ou encore Bastia, mais bien moins sur Sartène!

Ce village est un diamant brut qui se cache et qu'il faut chercher: il ne s'offre pas facilement aux visiteurs!

En bref, si vous cherchez l'âme authentique de la Corse profonde, c'est bien à Sartène qu'il vous faut aller! Je pense d'ailleurs que c'est ce que voulait dire Prosper Mérimée quand il disait que c'est "la plus Corse des villes Corses": bâtie sur un promontoire granitique, elle n'est pas du tout tape-à-l'oeil comme les stations balnéaires de la côte. Ici, on s'enracine, on s'agrippe à la terre comme les maisons de la ville arrimées à leur colline. C'est la Corse du silence et de la sobriété, l'âme corse dans toute sa splendeur! 

Alors, évidemment, je ne critique pas du tout. J'ai adoré visiter Sartène, elle est si pittoresque! Et elle est véritablement incontournable, à mon avis, et je recommande sa visite à 200%!!! Mais il ne faut pas s'attendre à la beauté ravageuse, clinquante et ultra-touristique de Bonifacio par exemple! Les ambiances y sont très différentes!

Et vous, chers lecteurs, avez-vous déjà été à Sartène? Qu'en avez-vous pensé?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article