Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La magie de Disneyland! (Day 1)

J'avoue que ce séjour à Disneyland Paris restera à jamais gravé dans ma mémoire... Bien évidemment car la magie a opéré, encore une fois. Des décors féériques, des musiques envoutantes qui restent dans la tête, un splendide château de princesse qui nous plonge dans un univers romantique et enchanteur, des rencontres avec des personnages qui ont bercé notre enfance comme Donald, Daisy ou encore Pluto...

Mais ce qui a également rendu cette virée exceptionnelle, c'est tristement l'actualité. Je vous explique: Chéri et moi devions passer trois jours dans le monde merveilleux de Mickey Mouse, à savoir les 12, 13 et 14 mars derniers. Nous avions donc réservé deux nuits au Sequoia Lodge. Or, le samedi 14 au matin, Chéri descend faire un tour dans l'hôtel pendant que je termine de me préparer. Lorsqu'il revient, je vois à sa mine déconfite que quelque chose ne va pas. Il m'annonce que décision a été prise par la direction dans la nuit de fermer les deux parcs d'attraction jusqu'à nouvel ordre, à cause de l'épidémie de Covid-19. Je tombe littéralement des nues car depuis son ouverture en 1992, Disneyland n'a quasiment jamais fermé ses portes. En fait, c'est arrivé deux fois: la première, fin 1999, à la suite de la tempête Lothar qui avait dévasté toute la région Ile-de-France; et la seconde pendant plusieurs jours en 2015, à la suite des attaques terroristes à Paris.

Evidemment, nous nous doutions bien que les parcs allaient fermer tôt ou tard, au vu de la tournure que prenaient les évènements, en France comme à l'étranger. L'Italie était confinée depuis déjà une semaine, si mes souvenirs sont bons, et les mesures restrictives en France devenaient de plus en plus drastiques de jour en jour. Interdiction de rassemblements de plus de 5000 personnes, puis 1000, puis 100... Recommandations sanitaires de plus en plus strictes: utilisation de gel hydroalcoolique, distanciation sociale d'un mètre, etc... Néanmoins, il était prévu à la base que Disneyland Paris ne devait fermer ses portes que le dimanche 15 mars au soir.

Bref, notre séjour était donc amputé d'une journée et nous sommes rentrés en catastrophe dans la Loire en échangeant nos billets de train pour partir plus tôt. C'était d'ailleurs le chaos partout en ce samedi 14 mars 2020 (je crois que je me souviendrai de ce jour toute ma vie): les enfants inconsolables qui pleuraient dans le hall de l'hôtel, les visages graves et soucieux des Cast Members, les commerces du Disney Village littéralement pris d'assaut (avec des queues monstrueuses de plus de quatre heures) par tous les visiteurs qui se sont retrouvés face aux grilles fermées du parc le matin car ils n'étaient pas au courant... Tout cela sous une météo plus que mauvaise: temps grisailleux, pluvieux et froid. Dois-je également mentionner cette alerte au colis suspect dans la gare, ce qui a généré un énorme mouvement de foule d'un côté à l'autre du bâtiment lorsqu'on y était pour échanger nos billets de train? En résumé: une ambiance de fin du monde... 

L'hôtel Sequoia Lodge. Ci-dessus, quelques photos de notre chambre, sur le thème de Bambi...
L'hôtel Sequoia Lodge. Ci-dessus, quelques photos de notre chambre, sur le thème de Bambi...
L'hôtel Sequoia Lodge. Ci-dessus, quelques photos de notre chambre, sur le thème de Bambi...
L'hôtel Sequoia Lodge. Ci-dessus, quelques photos de notre chambre, sur le thème de Bambi...
L'hôtel Sequoia Lodge. Ci-dessus, quelques photos de notre chambre, sur le thème de Bambi...
L'hôtel Sequoia Lodge. Ci-dessus, quelques photos de notre chambre, sur le thème de Bambi...
L'hôtel Sequoia Lodge. Ci-dessus, quelques photos de notre chambre, sur le thème de Bambi...
L'hôtel Sequoia Lodge. Ci-dessus, quelques photos de notre chambre, sur le thème de Bambi...
L'hôtel Sequoia Lodge. Ci-dessus, quelques photos de notre chambre, sur le thème de Bambi...
L'hôtel Sequoia Lodge. Ci-dessus, quelques photos de notre chambre, sur le thème de Bambi...
L'hôtel Sequoia Lodge. Ci-dessus, quelques photos de notre chambre, sur le thème de Bambi...

L'hôtel Sequoia Lodge. Ci-dessus, quelques photos de notre chambre, sur le thème de Bambi...

Je suis bien consciente que je commence cet article sur une note quelque peu négative mais je ne fais que décrire notre dernier jour au Royaume magique de Mickey. Toutefois, et heureusement d'ailleurs, nous avons également passé de merveilleux moments durant les journées de jeudi et vendredi, avant d'apprendre la triste nouvelle. Je vais donc parler de ces deux jours inoubliables et féériques passés à Disneyland Paris... Let's go!

Je commence par quelques photos prises à l'hôtel où nous résidions, à savoir le Sequoia Lodge. C'est un établissement qui nous attirait, Chéri et moi, par son style un peu chalet de montagne, avec une ambiance douillette, chaleureuse et cosy. Il a ouvert le 27 mai 1992, suivant de peu l'inauguration officielle du parc le 12 avril de la même année. Il est situé sur la rive est du Lac Disney, face au Disney Village. Décoré de pierres apparentes et nombreuses boiseries, l'hôtel commémore l'ouest américain dans les Rocheuses et principalement les grands chalets construits par le service des parcs nationaux américains entre 1904 et 1924...

Le jeudi 12 mars, donc, et après avoir déposé notre valise à l'hôtel et avoir acheté des sandwichs au Disney Village, nous sommes enfin arrivés au parc principal sur les coups d'environ midi. La météo n'était pas trop au beau fixe, mais ça s'est amélioré au fur et à mesure que la journée avançait.

A ce stade de l'article, il convient de vous révéler, chers lecteurs, que j'ai travaillé à Disneyland Paris il y a de cela de nombreuses années, en tant que Cast Member, oui, oui! Il y a 19 ans exactement, lors de l'été 2001. J'étais vendeuse dans une boutique de souvenirs aux abords du château de la Belle au Bois Dormant, appelée La Chaumière des Sept Nains. J'avais 18 ans, à l'époque, et c'était mon premier vrai job rémunéré. Et il se trouve que je n'y étais pas retournée depuis! Imaginez donc mon émotion en arrivant dans le parc, et encore plus lorsque je suis rentrée dans la boutique en question! Voilà donc pour la petite histoire...

Welcome to Disneyland Paris!

Welcome to Disneyland Paris!

La visite du parc principal commence sur Main Street USA, qui représente la rue principale d'une petite ville américaine idéalisée du début du 20ème siècle. Elle est inspirée de la ville de Marceline, dans l'état du Missouri, où Walt Disney a passé une partie de son enfance. Cette artère à l'architecture si charmante et magique est principalement bordée de commerces et ne comporte presque pas d'attractions.

J'avoue que j'ai un très faible pour cette rue, je crois même que c'est mon endroit préféré du parc!

Main Street USA, l'entrée du parc de Disneyland Paris...
Main Street USA, l'entrée du parc de Disneyland Paris...
Main Street USA, l'entrée du parc de Disneyland Paris...
Main Street USA, l'entrée du parc de Disneyland Paris...
Main Street USA, l'entrée du parc de Disneyland Paris...
Main Street USA, l'entrée du parc de Disneyland Paris...
Main Street USA, l'entrée du parc de Disneyland Paris...
Main Street USA, l'entrée du parc de Disneyland Paris...
Main Street USA, l'entrée du parc de Disneyland Paris...
Main Street USA, l'entrée du parc de Disneyland Paris...
Main Street USA, l'entrée du parc de Disneyland Paris...
Main Street USA, l'entrée du parc de Disneyland Paris...
Main Street USA, l'entrée du parc de Disneyland Paris...

Main Street USA, l'entrée du parc de Disneyland Paris...

Et puis, enfin, le château de la Belle au Bois Dormant! Une pure merveille que je ne me suis jamais lassée d'admirer lorsque je travaillais à Disneyland il y a des années de cela, et pas plus cette année... Il a quelque chose d'envoûtant qui fait qu'on peut difficilement détourner le regard en le voyant, surtout lorsqu'il s'illumine à la nuit tombée.

Véritable emblème du parc, à mi-chemin entre décoration et attraction, ce "bâtiment" renferme plus de secrets qu'on ne le croit. Premièrement, il est absolument unique: de tous les parcs Disney du monde, lui seul a cette apparence. Par ailleurs, sa couleur rose n'a pas été choisie au hasard. Les concepteurs du parc ont opté pour cette teinte vive et joyeuse afin de contraster avec le ciel souvent gris de Paris! Son architecture néo-gothique est quant à elle inspirée de lieux célèbres issus du patrimoine français : le château de Chambord, l’Abbaye du Mont Saint-Michel ou encore le château d’Ussé.

Et enfin, les tapisseries et vitraux sont entièrement issus de l’artisanat français, ce qui leur confère leur aspect authentique et travaillé.

Chéri et moi sommes montés à l'intérieur du château où le visiteur peut suivre un parcours retraçant la célèbre histoire de la princesse Aurore et de la sorcière Maléfique.

La magie de Disneyland! (Day 1)
La magie de Disneyland! (Day 1)
La magie de Disneyland! (Day 1)
La magie de Disneyland! (Day 1)
La magie de Disneyland! (Day 1)
La magie de Disneyland! (Day 1)
La magie de Disneyland! (Day 1)
La magie de Disneyland! (Day 1)
La magie de Disneyland! (Day 1)
La magie de Disneyland! (Day 1)
La magie de Disneyland! (Day 1)
La magie de Disneyland! (Day 1)

Après cela, balade dans Fantasyland. Nous y avons fait différentes attractions comme Peter Pan (que j'ai beaucoup aimé), le pays des Contes de Fées, Blanche-Neige et les Sept Nains, la Tanière du Dragon, le Labyrinthe d'Alice... Je ne vais pas pouvoir mettre toutes les photos que j'y ai prises car sinon, ce post serait juste interminable!

Mais je vais néanmoins vous montrer quelques photos de mon attraction préférée de Disneyland, à savoir celle qu'on surnomme communément "La Maison des Poupées" mais qui s'appelle en vrai "It's a Small World". Tout le monde la connait, et surtout, tout le monde connait l'air addictif et entêtant du thème musical de ce manège, n'est-ce pas? LOL

En fait, il s'agit d'une attraction de type croisière scénique qui représente les différents peuples et pays du monde au travers de poupées et d'animaux en costumes locaux, le tout avec un fond musical joué en boucle et chanté en plusieurs langues (dont évidemment l'anglais, mais aussi l'espagnol, l'allemand, le français, le japonais ou encore le suédois...). A la fin du parcours en bateau vient le grand final qui consiste à reprendre la majorité des poupées rencontrées tout au long de la balade, mais toutes habillées de la même façon, en blanc et or, dans des décors violets et dorés.

Cette attraction est un émerveillement pour moi à chaque fois, je suis littéralement bouche-bée. Et nous avons eu la chance de la faire trois fois pendant ces deux jours passés à Disneyland! Or, à chaque passage, Chéri et moi découvrions des détails qui nous avaient échappés jusqu'alors. Bref, c'était le ravissement total. Et j'aime beaucoup le message véhiculé par ce manège, à savoir la célébration de la fraternité universelle.

Balade dans Fantasyland et rencontre avec le lapin d'Alice au Pays des Merveilles...
Balade dans Fantasyland et rencontre avec le lapin d'Alice au Pays des Merveilles...Balade dans Fantasyland et rencontre avec le lapin d'Alice au Pays des Merveilles...
Balade dans Fantasyland et rencontre avec le lapin d'Alice au Pays des Merveilles...Balade dans Fantasyland et rencontre avec le lapin d'Alice au Pays des Merveilles...Balade dans Fantasyland et rencontre avec le lapin d'Alice au Pays des Merveilles...
Balade dans Fantasyland et rencontre avec le lapin d'Alice au Pays des Merveilles...Balade dans Fantasyland et rencontre avec le lapin d'Alice au Pays des Merveilles...

Balade dans Fantasyland et rencontre avec le lapin d'Alice au Pays des Merveilles...

It's a Small World, after all...
It's a Small World, after all...
It's a Small World, after all...
It's a Small World, after all...
It's a Small World, after all...
It's a Small World, after all...
It's a Small World, after all...
It's a Small World, after all...
It's a Small World, after all...
It's a Small World, after all...
It's a Small World, after all...
It's a Small World, after all...
It's a Small World, after all...
It's a Small World, after all...
It's a Small World, after all...
It's a Small World, after all...
It's a Small World, after all...
It's a Small World, after all...
It's a Small World, after all...

It's a Small World, after all...

Puis, nous sommes allés faire un tour à Frontierland et évidemment, nous avons fait la célèbre attraction surnommée "Le Train de la Mine", mais qui s'appelle en réalité Big Thunder Mountain. Ce sont des montagnes russes sur lesquelles un "train fou" (avec des pointes à 67 km/heure, s'il vous plaît!) est lancé dans une mine du Far West... Je crois que c'est mon manège préféré, après la Maison des Poupées. Voici l'histoire donnée à l'attraction:

Situé en face du village de pionniers Thunder Mesa, la mine de Big Thunder Mountain (Montagne du Grand Tonnerre) a été abandonnée en raison de la malédiction d'origine indienne planant sur le lieu. Cette montagne est la résidence du Dieu Tonnerre, un aigle géant dont les « blancs » ont troublé le repos. Aussi l'esprit sacré a fait tarir le filon et écrouler la mine.

Au total, sur l'ensemble de notre séjour, on aura pu faire ce manège quatre fois! Trop bien! Après ça, nous avons également fait le Manoir Fantôme, puis nous sommes enfin rentrés au Sequoia Lodge car il commençait à se faire tard et nous avions réservé une table au restaurant de l'hôtel, le Hunter's Grill

La magie de Disneyland! (Day 1)
La magie de Disneyland! (Day 1)
La magie de Disneyland! (Day 1)
La magie de Disneyland! (Day 1)
La magie de Disneyland! (Day 1)
La magie de Disneyland! (Day 1)
La magie de Disneyland! (Day 1)
La magie de Disneyland! (Day 1)

A ce stade de l'article, je dois préciser que les parades étaient annulées pendant notre séjour, ce qui a été une grande source de déception pour nous. Mais bien évidemment, je peux comprendre pourquoi, au vu des mesures sanitaires pour lutter contre le Coronavirus. D'ailleurs, même si les distances de sécurité n'étaient pas toujours respectées, surtout dans les files d'attente, Chéri et moi mettions nos écharpes et foulard devant le nez et la bouche toute la journée et nous utilisions du gel hydroalcoolique à chaque fois que nous touchions quelque chose. Je peux vous dire qu'à force d'en mettre, on avait les mains très sèches au bout de deux jours! Mais la vigilance était de mise, nous prenions bien nos précautions. 

Néanmoins, un aspect positif dans cette situation quelque peu anxiogène, c'est qu'il y avait moitié moins de monde que d'habitude dans le parc. Ce qui nous a permis de faire des attractions plusieurs fois, sans rencontrer (ou presque) de file d'attente. Du jamais-vu!

Le soir, nous sommes donc allés dîner au restaurant de l'hôtel, le Hunter's Grill. Il s'agit d'un buffet à volonté pour un tarif de 38 euros par personne. Cela peut sembler onéreux, mais la qualité et la grande variété des plats est vraiment au rendez-vous. C'était juste délicieux! 

Une soirée au Sequoia Lodge et dîner au Hunter's Grill...
Une soirée au Sequoia Lodge et dîner au Hunter's Grill...
Une soirée au Sequoia Lodge et dîner au Hunter's Grill...
Une soirée au Sequoia Lodge et dîner au Hunter's Grill...
Une soirée au Sequoia Lodge et dîner au Hunter's Grill...
Une soirée au Sequoia Lodge et dîner au Hunter's Grill...
Une soirée au Sequoia Lodge et dîner au Hunter's Grill...
Une soirée au Sequoia Lodge et dîner au Hunter's Grill...
Une soirée au Sequoia Lodge et dîner au Hunter's Grill...
Une soirée au Sequoia Lodge et dîner au Hunter's Grill...
Une soirée au Sequoia Lodge et dîner au Hunter's Grill...
Une soirée au Sequoia Lodge et dîner au Hunter's Grill...
Une soirée au Sequoia Lodge et dîner au Hunter's Grill...
Une soirée au Sequoia Lodge et dîner au Hunter's Grill...

Une soirée au Sequoia Lodge et dîner au Hunter's Grill...

Voilà donc pour cette première journée passée à Disneyland Paris, je reviens très rapidement pour la suite des aventures, promis!

Et vous, chers lecteurs, quelles sont vos attractions préférées à Disneyland?

A très bientôt!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article