Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La magie de Disneyland! (Day 2)

Disneyland, jour 2! Le matin de cette seconde journée passée là-bas, nous sommes allés aux Walt Disney Studios. C'est la toute première fois que j'y allais, puisqu'il n'était encore qu'en travaux lorsque j'y avais travaillé en 2001.  En effet, il a ouvert ses portes le 16 mars 2002. C'était donc une totale découverte pour moi! Voici ce qu'a déclaré Michael Eisner, le PDG de Disney à l'époque, au moment de l'ouverture de ce parc:

À tous ceux qui entrent dans le studio des rêves, bienvenue. Walt Disney Studios est dédié à notre fascination et à notre affection intemporelles pour le cinéma et la télévision. Ici nous célébrons l'art et le talent de conter venant d’Europe et d’autour du Monde, pour créer la magie dans un lieu particulier, à travers nos propres souvenirs du passé et nos rêves d’avenir.

Le concept de ce parc est donc étroitement lié à l'univers du cinéma. Tout s'y inspire des long-métrages les plus célèbres de Disney, mais aussi de l'univers d'Hollywood. Let's go!

L'entrée du parc Walt Disney Studios...
L'entrée du parc Walt Disney Studios...
L'entrée du parc Walt Disney Studios...

L'entrée du parc Walt Disney Studios...

A l'intérieur de Studio 1, le bâtiment se situant à l'entrée et qu'il faut traverser pour accéder au reste du parc. Studio 1 se présente comme un Hollywood mythique tel qu’il aurait pu exister durant l'Âge d'or dans les années 1930, et révèle les artifices des décorateurs avec ses nombreuses boutiques « cachées » derrière de véritables façades de cinéma. Des éléments architecturaux célèbres d'Hollywood sont ainsi reproduits, et un ciel nocturne a été recréé. Sur la photo ci-dessus, un décor de station-service rendant hommage à l'ambiance de la route 66. J'étais littéralement ébahie face à ce spectable, c'était juste trop beau!
A l'intérieur de Studio 1, le bâtiment se situant à l'entrée et qu'il faut traverser pour accéder au reste du parc. Studio 1 se présente comme un Hollywood mythique tel qu’il aurait pu exister durant l'Âge d'or dans les années 1930, et révèle les artifices des décorateurs avec ses nombreuses boutiques « cachées » derrière de véritables façades de cinéma. Des éléments architecturaux célèbres d'Hollywood sont ainsi reproduits, et un ciel nocturne a été recréé. Sur la photo ci-dessus, un décor de station-service rendant hommage à l'ambiance de la route 66. J'étais littéralement ébahie face à ce spectable, c'était juste trop beau!
A l'intérieur de Studio 1, le bâtiment se situant à l'entrée et qu'il faut traverser pour accéder au reste du parc. Studio 1 se présente comme un Hollywood mythique tel qu’il aurait pu exister durant l'Âge d'or dans les années 1930, et révèle les artifices des décorateurs avec ses nombreuses boutiques « cachées » derrière de véritables façades de cinéma. Des éléments architecturaux célèbres d'Hollywood sont ainsi reproduits, et un ciel nocturne a été recréé. Sur la photo ci-dessus, un décor de station-service rendant hommage à l'ambiance de la route 66. J'étais littéralement ébahie face à ce spectable, c'était juste trop beau!
A l'intérieur de Studio 1, le bâtiment se situant à l'entrée et qu'il faut traverser pour accéder au reste du parc. Studio 1 se présente comme un Hollywood mythique tel qu’il aurait pu exister durant l'Âge d'or dans les années 1930, et révèle les artifices des décorateurs avec ses nombreuses boutiques « cachées » derrière de véritables façades de cinéma. Des éléments architecturaux célèbres d'Hollywood sont ainsi reproduits, et un ciel nocturne a été recréé. Sur la photo ci-dessus, un décor de station-service rendant hommage à l'ambiance de la route 66. J'étais littéralement ébahie face à ce spectable, c'était juste trop beau!
A l'intérieur de Studio 1, le bâtiment se situant à l'entrée et qu'il faut traverser pour accéder au reste du parc. Studio 1 se présente comme un Hollywood mythique tel qu’il aurait pu exister durant l'Âge d'or dans les années 1930, et révèle les artifices des décorateurs avec ses nombreuses boutiques « cachées » derrière de véritables façades de cinéma. Des éléments architecturaux célèbres d'Hollywood sont ainsi reproduits, et un ciel nocturne a été recréé. Sur la photo ci-dessus, un décor de station-service rendant hommage à l'ambiance de la route 66. J'étais littéralement ébahie face à ce spectable, c'était juste trop beau!

A l'intérieur de Studio 1, le bâtiment se situant à l'entrée et qu'il faut traverser pour accéder au reste du parc. Studio 1 se présente comme un Hollywood mythique tel qu’il aurait pu exister durant l'Âge d'or dans les années 1930, et révèle les artifices des décorateurs avec ses nombreuses boutiques « cachées » derrière de véritables façades de cinéma. Des éléments architecturaux célèbres d'Hollywood sont ainsi reproduits, et un ciel nocturne a été recréé. Sur la photo ci-dessus, un décor de station-service rendant hommage à l'ambiance de la route 66. J'étais littéralement ébahie face à ce spectable, c'était juste trop beau!

Après ça, crochet par La Place de Rémy, qui représente le Paris du film Ratatouille, avec façades de maisons parisiennes, arbres, banc, fontaine, etc... Nous avons d'ailleurs fait l'attraction du même nom que j'ai beaucoup aimé. Il s'agit d'un parcours scénique plongeant les visiteurs à la taille d'un rat essayant de ne pas se faire attraper par le méchant Skinner, à grands renforts d'effets sensoriels, projection de gouttes d'eau, etc...
Après ça, crochet par La Place de Rémy, qui représente le Paris du film Ratatouille, avec façades de maisons parisiennes, arbres, banc, fontaine, etc... Nous avons d'ailleurs fait l'attraction du même nom que j'ai beaucoup aimé. Il s'agit d'un parcours scénique plongeant les visiteurs à la taille d'un rat essayant de ne pas se faire attraper par le méchant Skinner, à grands renforts d'effets sensoriels, projection de gouttes d'eau, etc...
Après ça, crochet par La Place de Rémy, qui représente le Paris du film Ratatouille, avec façades de maisons parisiennes, arbres, banc, fontaine, etc... Nous avons d'ailleurs fait l'attraction du même nom que j'ai beaucoup aimé. Il s'agit d'un parcours scénique plongeant les visiteurs à la taille d'un rat essayant de ne pas se faire attraper par le méchant Skinner, à grands renforts d'effets sensoriels, projection de gouttes d'eau, etc...
Après ça, crochet par La Place de Rémy, qui représente le Paris du film Ratatouille, avec façades de maisons parisiennes, arbres, banc, fontaine, etc... Nous avons d'ailleurs fait l'attraction du même nom que j'ai beaucoup aimé. Il s'agit d'un parcours scénique plongeant les visiteurs à la taille d'un rat essayant de ne pas se faire attraper par le méchant Skinner, à grands renforts d'effets sensoriels, projection de gouttes d'eau, etc...

Après ça, crochet par La Place de Rémy, qui représente le Paris du film Ratatouille, avec façades de maisons parisiennes, arbres, banc, fontaine, etc... Nous avons d'ailleurs fait l'attraction du même nom que j'ai beaucoup aimé. Il s'agit d'un parcours scénique plongeant les visiteurs à la taille d'un rat essayant de ne pas se faire attraper par le méchant Skinner, à grands renforts d'effets sensoriels, projection de gouttes d'eau, etc...

Et enfin, on a terminé avec la réplique du célèbre Hollywood Boulevard de Los Angeles (où je suis allée il y a quelques années de cela). Nous n'avons pas fait la Tour de la Terreur car ça ne nous disait pas vraiment de faire une chute de 13 étages en ascenseur... Avant de quitter ce parc, une dernière photo avec Dingo!
Et enfin, on a terminé avec la réplique du célèbre Hollywood Boulevard de Los Angeles (où je suis allée il y a quelques années de cela). Nous n'avons pas fait la Tour de la Terreur car ça ne nous disait pas vraiment de faire une chute de 13 étages en ascenseur... Avant de quitter ce parc, une dernière photo avec Dingo!
Et enfin, on a terminé avec la réplique du célèbre Hollywood Boulevard de Los Angeles (où je suis allée il y a quelques années de cela). Nous n'avons pas fait la Tour de la Terreur car ça ne nous disait pas vraiment de faire une chute de 13 étages en ascenseur... Avant de quitter ce parc, une dernière photo avec Dingo!
Et enfin, on a terminé avec la réplique du célèbre Hollywood Boulevard de Los Angeles (où je suis allée il y a quelques années de cela). Nous n'avons pas fait la Tour de la Terreur car ça ne nous disait pas vraiment de faire une chute de 13 étages en ascenseur... Avant de quitter ce parc, une dernière photo avec Dingo!
Et enfin, on a terminé avec la réplique du célèbre Hollywood Boulevard de Los Angeles (où je suis allée il y a quelques années de cela). Nous n'avons pas fait la Tour de la Terreur car ça ne nous disait pas vraiment de faire une chute de 13 étages en ascenseur... Avant de quitter ce parc, une dernière photo avec Dingo!
Et enfin, on a terminé avec la réplique du célèbre Hollywood Boulevard de Los Angeles (où je suis allée il y a quelques années de cela). Nous n'avons pas fait la Tour de la Terreur car ça ne nous disait pas vraiment de faire une chute de 13 étages en ascenseur... Avant de quitter ce parc, une dernière photo avec Dingo!
Et enfin, on a terminé avec la réplique du célèbre Hollywood Boulevard de Los Angeles (où je suis allée il y a quelques années de cela). Nous n'avons pas fait la Tour de la Terreur car ça ne nous disait pas vraiment de faire une chute de 13 étages en ascenseur... Avant de quitter ce parc, une dernière photo avec Dingo!
Et enfin, on a terminé avec la réplique du célèbre Hollywood Boulevard de Los Angeles (où je suis allée il y a quelques années de cela). Nous n'avons pas fait la Tour de la Terreur car ça ne nous disait pas vraiment de faire une chute de 13 étages en ascenseur... Avant de quitter ce parc, une dernière photo avec Dingo!

Et enfin, on a terminé avec la réplique du célèbre Hollywood Boulevard de Los Angeles (où je suis allée il y a quelques années de cela). Nous n'avons pas fait la Tour de la Terreur car ça ne nous disait pas vraiment de faire une chute de 13 étages en ascenseur... Avant de quitter ce parc, une dernière photo avec Dingo!

"N'oubliez jamais que tout a commencé par une souris" Walt Disney.

L'après-midi, nous sommes donc retournés sur le parc principal et sommes directement allés rendre une petite visite à Mickey à l'attraction Meet Mickey Mouse, à Fantasyland. La file d'attente se trouve à l'intérieur du bâtiment, dans la reconstitution d'une grande salle de spectacle, avec un grand écran projetant une série de petits films mettant en scène la célèbre souris et ses amis, pour faire attendre le visiteur. Grands lustres, moquette rouge avec motifs floraux dorés. Puis, nous traversons des couloirs de coulisse pour enfin rencontrer Mickey en personne dans sa loge d'artiste.

Après ça,  petit goûter au Chalet de la Marionnette. Nous y avons pris chocolat chaud (café pour Chéri) et strudel aux pommes, miam! Alors, je suis consciente que ce n'est qu'un restaurant parmi d'autres à Disneyland, mais j'ai trouvé la déco tellement mignonne, sur le thème de Pinocchio, que j'ai voulu partager ça avec vous, chers lecteurs! 

Retour sur le parc principal dans l'après-midi et rencontre avec la star de l'univers Disney, à savoir Mickey Mouse!
Retour sur le parc principal dans l'après-midi et rencontre avec la star de l'univers Disney, à savoir Mickey Mouse!
Retour sur le parc principal dans l'après-midi et rencontre avec la star de l'univers Disney, à savoir Mickey Mouse!
Retour sur le parc principal dans l'après-midi et rencontre avec la star de l'univers Disney, à savoir Mickey Mouse!
Retour sur le parc principal dans l'après-midi et rencontre avec la star de l'univers Disney, à savoir Mickey Mouse!
Retour sur le parc principal dans l'après-midi et rencontre avec la star de l'univers Disney, à savoir Mickey Mouse!

Retour sur le parc principal dans l'après-midi et rencontre avec la star de l'univers Disney, à savoir Mickey Mouse!

Au Chalet de la Marionnette!
Au Chalet de la Marionnette!
Au Chalet de la Marionnette!
Au Chalet de la Marionnette!
Au Chalet de la Marionnette!
Au Chalet de la Marionnette!
Au Chalet de la Marionnette!
Au Chalet de la Marionnette!
Au Chalet de la Marionnette!
Au Chalet de la Marionnette!

Au Chalet de la Marionnette!

Ensuite, cap sur Adventureland! On y entre par une grande arche inspirée des bazars des pays arabes, suivie de bâtiments dont l'architecture s'inspire du monde d'Aladdin. Plus loin, le rocher Skull Rock et le bateau du Capitaine Crochet, en face desquels nous avons pris une photo avec Monsieur Mouche, le fidèle second dudit capitaine, dans le film Peter Pan.

Evidemment, nous y avons fait la majorité des attractions proposées comme le célébrissime Pirates des Caraïbes (sans aucune file d'attente, on a pu le faire deux fois, trop bien!), mais aussi la Cabane des Robinson, Adventure Isle et son grand pont suspendu.

Adventureland...
Adventureland...
Adventureland...
Adventureland...
Adventureland...
Adventureland...
Adventureland...
Adventureland...
Adventureland...
Adventureland...
Adventureland...

Adventureland...

Et enfin, nous sommes repassés par Fantasyland, où je me suis essayée à tirer Excalibur, la légendaire épée du roi Arthur, hors de son socle. Vaine tentative car ça n'a pas du tout marché, zut! Moi qui me voyait déjà en reine du Château, hum!

Bref, ledit Château s'est illuminé pile au moment où on le traversait pour rejoindre Main Street USA et la sortie du parc. Il était encore plus enchanteur et romantique, illuminé comme ça à la tombée de la nuit. La couleur rose de ce palais était accentué et contrastait nettement avec le ciel qui commençait à s'assombrir. Je n'arrivais tout simplement pas à détacher mes yeux de ce spectacle tellement c'était beau.

Le Château de la Belle au Bois Dormant et Main Street illuminés, just wonderful!
Le Château de la Belle au Bois Dormant et Main Street illuminés, just wonderful!
Le Château de la Belle au Bois Dormant et Main Street illuminés, just wonderful!
Le Château de la Belle au Bois Dormant et Main Street illuminés, just wonderful!
Le Château de la Belle au Bois Dormant et Main Street illuminés, just wonderful!
Le Château de la Belle au Bois Dormant et Main Street illuminés, just wonderful!
Le Château de la Belle au Bois Dormant et Main Street illuminés, just wonderful!
Le Château de la Belle au Bois Dormant et Main Street illuminés, just wonderful!
Le Château de la Belle au Bois Dormant et Main Street illuminés, just wonderful!
Le Château de la Belle au Bois Dormant et Main Street illuminés, just wonderful!

Le Château de la Belle au Bois Dormant et Main Street illuminés, just wonderful!

Pour notre dernière soirée à Disneyland, nous avions réservé deux places pour le repas-spectacle Wild West Show au Disney Village, surnommé La Légende de Buffalo Bill en français. Car la star de la soirée, c'est bien lui, le célèbre Buffalo Bill, chasseur de bisons et figure mythique de la conquête de l'ouest. Durant la représentation, il est accompagné d'Annie Oakley, vêtue de bleu et elle aussi femme légendaire de l'ouest américain, connue pour sa redoutable précision au tir. Mais aussi du chef indien Sitting Bull, de nombreux autres cow-boys et également de Mickey, Minnie et leurs amis. Au programme, démonstrations de tir, acrobaties, cavalcades à cheval et même une attaque de diligence!

Pendant le spectacle, nous avons mangé des tortillas chips en apéritif, avec de la bière. Puis du pain de maïs (le fameux corn bread américain) accompagné de chili con carne. En plat principal, des pommes de terres à l'ancienne ainsi que du poulet et des ribs. Et enfin, en dessert, une sorte de crumble aux pommes servi avec une grosse boule de glace à la vanille. Bon, ce n'était certes pas du Bocuse, mais c'était très bien préparé et on s'est bien régalés!

En résumé, une nourriture honnête et un spectacle très divertissant, on a beaucoup aimé! Le seul petit bémol, c'est qu'il y a beaucoup, beaucoup d'anglais parlé et pas toujours traduit. Ce n'était pas un problème pour moi puisque je parle cette langue couramment, mais je me mets à la place des gens ne la parlant pas: ça doit être un peut frustrant de ne pas comprendre tout ce qui est dit. Du coup, je jouais à la traductrice-interprète pour Chéri à certains moments du show... 

Toutefois, nous en sommes ressortis avec des étoiles pleins les yeux, nous avions passé une très bonne soirée. Et en bonus, on a pu garder le chapeau qu'on nous a offerts au début du spectacle, topissime!

La magie de Disneyland! (Day 2)
La magie de Disneyland! (Day 2)
La magie de Disneyland! (Day 2)
La magie de Disneyland! (Day 2)
La magie de Disneyland! (Day 2)
La magie de Disneyland! (Day 2)
La magie de Disneyland! (Day 2)
La magie de Disneyland! (Day 2)
La magie de Disneyland! (Day 2)
La magie de Disneyland! (Day 2)
La magie de Disneyland! (Day 2)
La magie de Disneyland! (Day 2)
La magie de Disneyland! (Day 2)
La magie de Disneyland! (Day 2)
La magie de Disneyland! (Day 2)
La magie de Disneyland! (Day 2)
La magie de Disneyland! (Day 2)
La magie de Disneyland! (Day 2)
La magie de Disneyland! (Day 2)
La magie de Disneyland! (Day 2)
La magie de Disneyland! (Day 2)
La magie de Disneyland! (Day 2)
La magie de Disneyland! (Day 2)

Après la représentation, nous sommes retournés à l'hôtel Sequoia Lodge où nous résidions pour y passer notre deuxième nuit. A ce moment-là, les parcs ne devaient fermer que le dimanche soir (nous étions le vendredi 13 mars) et nous devions encore passer la journée du lendemain sur les parcs, avant de prendre le train du retour, à 21 heures. C'est donc insouciants que nous nous sommes couchés ce soir-là, avant d'apprendre la terrible nouvelle le lendemain matin, à savoir que la direction de Disneyland avait pris la décision pendant la nuit de tout fermer plus tôt que prévu, à savoir le samedi 14 mars au matin, dernier jour que nous devions passer sur place. Une journée complète de perdue, donc. Au final, nous n'avons pas eu le temps de visiter Discoveryland, ni d'acheter des souvenirs, puisque nous comptions tout faire ce jour-là...

J'expliquais tout ça dans mon premier article consacré à ce séjour, et que vous pouvez retrouver ici. A ce jour, le service communication des parcs nous a promis par mail de nous rembourser 119 euros en dédommagement de cette dernière journée perdue, mais ne l'a toujours pas fait à l'heure où je publie cet article... Ils nous ont dit qu'ils le feraient courant avril, donc on verra bien.

Bien évidemment, je ne blâme absolument pas Disneyland puisqu'ils ne pouvaient pas deviner qu'une terrible pandémie allait frapper le monde entier! Ils ont fait ce qu'il fallait faire, mais j'avoue que nous gardons une sensation assez mitigée de ce week-end en amoureux, Chéri et moi. Nous y aurons passé des moments absolument fabuleux, comme des moments beaucoup plus tristes, stressants et inquiétants...

Mais comme il faut rester positif, surtout en ces temps difficiles de confinement, nous préférons tous les deux nous focaliser uniquement sur les merveilleux souvenirs que nous avons de ces deux premiers jours magiques passés dans les parcs de Disneyland Paris... Nous aimerions y retourner un jour, au moment de Noël, on verra bien!

Sur ce, prenez bien soin de vous et de vos proches en ce moment. Je vous envoie plein d'ondes positives! Courage à vous et surtout, restez chez vous pour sauver des vies!

La magie de Disneyland! (Day 2)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article