Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Chemin de Fer de la Baie de Somme et la jolie ville du Crotoy!

L'été dernier, je suis allée rendre visite à mes parents qui vivent dans le nord de la France, dans le Pas-de-Calais, plus précisément. Lors de mon séjour là-bas, mon Daddy et moi sommes allés passer une après-midi dans la Baie de Somme, qui se situe seulement à une quarantaine de kilomètres au sud de là où ils vivent.

Cet espace naturel de 72 km carrés se situe dans le département de la Somme, comme son nom l'indique, et est d'une remarquable richesse écologique, tant par sa faune que par sa flore. En fait, il s'agit d'un haut-lieu ornithologique grâce à la richesse de ses milieux qui offrent des conditions d'accueil favorables aux oiseaux sédentaires et migrateurs. En effet, entre la Sibérie et l’Afrique du Nord-Ouest, la Baie de Somme est une halte de migration privilégiée pour des milliers d’oiseaux. Aigrettes, goélands, hérons, cigognes, etc... s'y côtoient, aux cotés de différents espèces de phoques comme les phoques gris ou les phoques veaux-marins. La flore typique de ce lieu si particulier est constituée de salicorne, l'Aster maritime, l'Armoise maritime, etc...

Depuis 1998, la Baie de Somme fait partie du club très fermé des "Plus Belles Baies du Monde", au même titre que la Baie du Mont Saint-Michel, la baie d'Along en Asie ou encore la baie de San Francisco...

Au départ de Saint-Valéry-sur-Somme, en route pour Le Crotoy, à bord d'anciennes voitures si pittoresques, tractées par d'authentiques locomotives à vapeur restaurées...
Au départ de Saint-Valéry-sur-Somme, en route pour Le Crotoy, à bord d'anciennes voitures si pittoresques, tractées par d'authentiques locomotives à vapeur restaurées...
Au départ de Saint-Valéry-sur-Somme, en route pour Le Crotoy, à bord d'anciennes voitures si pittoresques, tractées par d'authentiques locomotives à vapeur restaurées...

Au départ de Saint-Valéry-sur-Somme, en route pour Le Crotoy, à bord d'anciennes voitures si pittoresques, tractées par d'authentiques locomotives à vapeur restaurées...

Malheureusement, nous n'y avons pas passé suffisamment de temps pour faire une balade dans la zone des schorres (ou prés salés) et faire de l'observation d'oiseaux, de plantes ainsi que pour voir la plus grande colonie de phoques en France, rien que ça! Mais ce n'est que partie remise, puisque je suis amenée à retourner dans la région pour voir ma famille: parents, oncles, tantes, cousins/cousines...

Quoi qu'il en soit, la Baie de Somme est bordée de deux villes principales: Saint-Valéry-sur-Somme et Le Crotoy. Une ligne de train les relie toutes les deux, assurée par l'association du Chemin de Fer de la Baie de Somme, créée en 1971. Après nous être garés à Saint-Valéry, mon Daddy et moi, nous avons pris des billets pour faire cette balade bucolique en train au coeur des prés salés de la baie et ainsi rejoindre Le Crotoy.

Sur les deux photos ci-dessus, nous sommes arrivés dans la gare du Crotoy et nous pouvons admirer la si jolie locomotive à vapeur qui nous a conduits jusqu'à destination. Il s'agit de la locomotive à vapeur 130 Corpet n°1 datant de 1906, rien que ça! Elle est passée dans différentes mains au cours du siècle dernier, notamment les Chemins de Fer Départementaux de l'Aisne (CDA) et elle est finalement rachetée par Le Chemin de Fer de la Baie de Somme en 1971, qui la remet en marche en 1992. Arrêtée en 2001, elle est alors entièrement reconstruite et sort des ateliers du CFBS juste à temps pour son centenaire, en 2006.
Sur les deux photos ci-dessus, nous sommes arrivés dans la gare du Crotoy et nous pouvons admirer la si jolie locomotive à vapeur qui nous a conduits jusqu'à destination. Il s'agit de la locomotive à vapeur 130 Corpet n°1 datant de 1906, rien que ça! Elle est passée dans différentes mains au cours du siècle dernier, notamment les Chemins de Fer Départementaux de l'Aisne (CDA) et elle est finalement rachetée par Le Chemin de Fer de la Baie de Somme en 1971, qui la remet en marche en 1992. Arrêtée en 2001, elle est alors entièrement reconstruite et sort des ateliers du CFBS juste à temps pour son centenaire, en 2006.
Sur les deux photos ci-dessus, nous sommes arrivés dans la gare du Crotoy et nous pouvons admirer la si jolie locomotive à vapeur qui nous a conduits jusqu'à destination. Il s'agit de la locomotive à vapeur 130 Corpet n°1 datant de 1906, rien que ça! Elle est passée dans différentes mains au cours du siècle dernier, notamment les Chemins de Fer Départementaux de l'Aisne (CDA) et elle est finalement rachetée par Le Chemin de Fer de la Baie de Somme en 1971, qui la remet en marche en 1992. Arrêtée en 2001, elle est alors entièrement reconstruite et sort des ateliers du CFBS juste à temps pour son centenaire, en 2006.
Sur les deux photos ci-dessus, nous sommes arrivés dans la gare du Crotoy et nous pouvons admirer la si jolie locomotive à vapeur qui nous a conduits jusqu'à destination. Il s'agit de la locomotive à vapeur 130 Corpet n°1 datant de 1906, rien que ça! Elle est passée dans différentes mains au cours du siècle dernier, notamment les Chemins de Fer Départementaux de l'Aisne (CDA) et elle est finalement rachetée par Le Chemin de Fer de la Baie de Somme en 1971, qui la remet en marche en 1992. Arrêtée en 2001, elle est alors entièrement reconstruite et sort des ateliers du CFBS juste à temps pour son centenaire, en 2006.
Sur les deux photos ci-dessus, nous sommes arrivés dans la gare du Crotoy et nous pouvons admirer la si jolie locomotive à vapeur qui nous a conduits jusqu'à destination. Il s'agit de la locomotive à vapeur 130 Corpet n°1 datant de 1906, rien que ça! Elle est passée dans différentes mains au cours du siècle dernier, notamment les Chemins de Fer Départementaux de l'Aisne (CDA) et elle est finalement rachetée par Le Chemin de Fer de la Baie de Somme en 1971, qui la remet en marche en 1992. Arrêtée en 2001, elle est alors entièrement reconstruite et sort des ateliers du CFBS juste à temps pour son centenaire, en 2006.
Sur les deux photos ci-dessus, nous sommes arrivés dans la gare du Crotoy et nous pouvons admirer la si jolie locomotive à vapeur qui nous a conduits jusqu'à destination. Il s'agit de la locomotive à vapeur 130 Corpet n°1 datant de 1906, rien que ça! Elle est passée dans différentes mains au cours du siècle dernier, notamment les Chemins de Fer Départementaux de l'Aisne (CDA) et elle est finalement rachetée par Le Chemin de Fer de la Baie de Somme en 1971, qui la remet en marche en 1992. Arrêtée en 2001, elle est alors entièrement reconstruite et sort des ateliers du CFBS juste à temps pour son centenaire, en 2006.
Sur les deux photos ci-dessus, nous sommes arrivés dans la gare du Crotoy et nous pouvons admirer la si jolie locomotive à vapeur qui nous a conduits jusqu'à destination. Il s'agit de la locomotive à vapeur 130 Corpet n°1 datant de 1906, rien que ça! Elle est passée dans différentes mains au cours du siècle dernier, notamment les Chemins de Fer Départementaux de l'Aisne (CDA) et elle est finalement rachetée par Le Chemin de Fer de la Baie de Somme en 1971, qui la remet en marche en 1992. Arrêtée en 2001, elle est alors entièrement reconstruite et sort des ateliers du CFBS juste à temps pour son centenaire, en 2006.
Sur les deux photos ci-dessus, nous sommes arrivés dans la gare du Crotoy et nous pouvons admirer la si jolie locomotive à vapeur qui nous a conduits jusqu'à destination. Il s'agit de la locomotive à vapeur 130 Corpet n°1 datant de 1906, rien que ça! Elle est passée dans différentes mains au cours du siècle dernier, notamment les Chemins de Fer Départementaux de l'Aisne (CDA) et elle est finalement rachetée par Le Chemin de Fer de la Baie de Somme en 1971, qui la remet en marche en 1992. Arrêtée en 2001, elle est alors entièrement reconstruite et sort des ateliers du CFBS juste à temps pour son centenaire, en 2006.
Sur les deux photos ci-dessus, nous sommes arrivés dans la gare du Crotoy et nous pouvons admirer la si jolie locomotive à vapeur qui nous a conduits jusqu'à destination. Il s'agit de la locomotive à vapeur 130 Corpet n°1 datant de 1906, rien que ça! Elle est passée dans différentes mains au cours du siècle dernier, notamment les Chemins de Fer Départementaux de l'Aisne (CDA) et elle est finalement rachetée par Le Chemin de Fer de la Baie de Somme en 1971, qui la remet en marche en 1992. Arrêtée en 2001, elle est alors entièrement reconstruite et sort des ateliers du CFBS juste à temps pour son centenaire, en 2006.
Sur les deux photos ci-dessus, nous sommes arrivés dans la gare du Crotoy et nous pouvons admirer la si jolie locomotive à vapeur qui nous a conduits jusqu'à destination. Il s'agit de la locomotive à vapeur 130 Corpet n°1 datant de 1906, rien que ça! Elle est passée dans différentes mains au cours du siècle dernier, notamment les Chemins de Fer Départementaux de l'Aisne (CDA) et elle est finalement rachetée par Le Chemin de Fer de la Baie de Somme en 1971, qui la remet en marche en 1992. Arrêtée en 2001, elle est alors entièrement reconstruite et sort des ateliers du CFBS juste à temps pour son centenaire, en 2006.
Sur les deux photos ci-dessus, nous sommes arrivés dans la gare du Crotoy et nous pouvons admirer la si jolie locomotive à vapeur qui nous a conduits jusqu'à destination. Il s'agit de la locomotive à vapeur 130 Corpet n°1 datant de 1906, rien que ça! Elle est passée dans différentes mains au cours du siècle dernier, notamment les Chemins de Fer Départementaux de l'Aisne (CDA) et elle est finalement rachetée par Le Chemin de Fer de la Baie de Somme en 1971, qui la remet en marche en 1992. Arrêtée en 2001, elle est alors entièrement reconstruite et sort des ateliers du CFBS juste à temps pour son centenaire, en 2006.
Sur les deux photos ci-dessus, nous sommes arrivés dans la gare du Crotoy et nous pouvons admirer la si jolie locomotive à vapeur qui nous a conduits jusqu'à destination. Il s'agit de la locomotive à vapeur 130 Corpet n°1 datant de 1906, rien que ça! Elle est passée dans différentes mains au cours du siècle dernier, notamment les Chemins de Fer Départementaux de l'Aisne (CDA) et elle est finalement rachetée par Le Chemin de Fer de la Baie de Somme en 1971, qui la remet en marche en 1992. Arrêtée en 2001, elle est alors entièrement reconstruite et sort des ateliers du CFBS juste à temps pour son centenaire, en 2006.
Sur les deux photos ci-dessus, nous sommes arrivés dans la gare du Crotoy et nous pouvons admirer la si jolie locomotive à vapeur qui nous a conduits jusqu'à destination. Il s'agit de la locomotive à vapeur 130 Corpet n°1 datant de 1906, rien que ça! Elle est passée dans différentes mains au cours du siècle dernier, notamment les Chemins de Fer Départementaux de l'Aisne (CDA) et elle est finalement rachetée par Le Chemin de Fer de la Baie de Somme en 1971, qui la remet en marche en 1992. Arrêtée en 2001, elle est alors entièrement reconstruite et sort des ateliers du CFBS juste à temps pour son centenaire, en 2006.

Sur les deux photos ci-dessus, nous sommes arrivés dans la gare du Crotoy et nous pouvons admirer la si jolie locomotive à vapeur qui nous a conduits jusqu'à destination. Il s'agit de la locomotive à vapeur 130 Corpet n°1 datant de 1906, rien que ça! Elle est passée dans différentes mains au cours du siècle dernier, notamment les Chemins de Fer Départementaux de l'Aisne (CDA) et elle est finalement rachetée par Le Chemin de Fer de la Baie de Somme en 1971, qui la remet en marche en 1992. Arrêtée en 2001, elle est alors entièrement reconstruite et sort des ateliers du CFBS juste à temps pour son centenaire, en 2006.

Arrivés au Crotoy, nous avions une grosse heure et demie pour visiter la si jolie station balnéaire avant de reprendre le train du retour. Autant vous dire qu'il ne fallait pas traîner! Mais nous avons eu le temps de voir l'essentiel, et même de nous arrêter sur la terrasse d'un glacier pour une pause bien méritée! Glace à la pistache pour mon Daddy (c'est son parfum préféré) et sorbet à la fraise pour moi (c'est mon parfum préféré), miam! 

Il faut savoir que Jeanne d'Arc fut emprisonnée au château du Crotoy avant de traverser la Baie de Somme pour être emmenée à Rouen pour son procès, d'où la photo de sa statue plus bas. Nous avons longé le bord de mer pour arriver jusqu'au célèbre hôtel des Tourelles, dont le bâtiment rouge-orangé est absolument emblématique dans la station balnéaire. Nous sommes longuement restés à la table d'orientation pour admirer l'embouchure de la baie de Somme, nimbée de lumière sous les rayons du soleil. C'était magnifique! 

Et enfin, vous me connaissez depuis le temps, nous sommes allés visiter l'église Saint-Pierre du Crotoy. J'adore visiter les églises, je trouve qu'il y a toujours quelque chose de spécial qui se dégage de ces lieux. Est-ce parce qu'ils abritent des évènements générant des émotions si fortes: enterrements, mariages, etc... Je suis pourtant protestante, et non catholique, mais il y a toujours quelque chose qui me touche dans ces lieux sacrés... Enfin bref, cette église est inscrite aux Monuments Historiques depuis 2019 et est de style néo-gothique. Le début de sa construction date du 13ème siècle et la fin entre 1850 et 1865.

La si jolie station balnéaire du Crotoy...
La si jolie station balnéaire du Crotoy...
La si jolie station balnéaire du Crotoy...
La si jolie station balnéaire du Crotoy...
La si jolie station balnéaire du Crotoy...
La si jolie station balnéaire du Crotoy...
La si jolie station balnéaire du Crotoy...
La si jolie station balnéaire du Crotoy...
La si jolie station balnéaire du Crotoy...
La si jolie station balnéaire du Crotoy...
La si jolie station balnéaire du Crotoy...
La si jolie station balnéaire du Crotoy...
La si jolie station balnéaire du Crotoy...
La si jolie station balnéaire du Crotoy...
La si jolie station balnéaire du Crotoy...
La si jolie station balnéaire du Crotoy...

La si jolie station balnéaire du Crotoy...

L'église Saint-Pierre du Crotoy...
L'église Saint-Pierre du Crotoy...
L'église Saint-Pierre du Crotoy...
L'église Saint-Pierre du Crotoy...
L'église Saint-Pierre du Crotoy...
L'église Saint-Pierre du Crotoy...
L'église Saint-Pierre du Crotoy...
L'église Saint-Pierre du Crotoy...

L'église Saint-Pierre du Crotoy...

Et enfin, nous sommes revenus à Saint-Valéry-sur-Somme en fin d'après-midi avec le train du retour. Je publierai d'ailleurs très bientôt un petit article sur cette si jolie ville qui mériterait vraiment d'être classée aux Plus Beaux Villages de France.

En résumé, cette escapade en Baie de Somme n'a clairement pas été suffisamment longue à mon goût car il y aurait eu encore beaucoup de choses à y faire, c'est le moins qu'on puisse dire! J'ai été frappée par la beauté des paysages et je n'attends qu'une chose, c'est d'y retourner pour terminer d'explorer ce si beau coin de France... 

Et vous, chers lecteurs, connaissez-vous la Baie de Somme?

A très bientôt!

Sur la photo ci-dessus, la locomotive qui nous a ramenée à Saint-Valéry-sur-Somme en fin d'après-midi. Il s'agit de la locomotive à vapeur 031 Buffaud-Robatel n°3714 construite à Lyon en 1909. Après différents propriétaires, le Chemin de Fer de la Baie de Somme la rachète en mai 1971. Elle fait l'objet d'une première mise en service en novembre 1981 et assure des trains de 1983 à 1998. Elle a été entièrement restaurée par le CFBS en 2000.

Sur la photo ci-dessus, la locomotive qui nous a ramenée à Saint-Valéry-sur-Somme en fin d'après-midi. Il s'agit de la locomotive à vapeur 031 Buffaud-Robatel n°3714 construite à Lyon en 1909. Après différents propriétaires, le Chemin de Fer de la Baie de Somme la rachète en mai 1971. Elle fait l'objet d'une première mise en service en novembre 1981 et assure des trains de 1983 à 1998. Elle a été entièrement restaurée par le CFBS en 2000.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article