Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les roches magiques de Marlin dans la Loire...

Depuis des temps immémoriaux, dans la région du Pilat, il se murmure, de génération en génération, que des pierres magiques étaient transportées par le Diable lorsque celui-ci trébucha et en laissa tomber sur un plateau en altitude, battu par les vents. Ces rochers, répartis sur une dizaine d'hectares, ont été appelés depuis Les Roches de Marlin.

Ce lieu se trouve sur les hauteurs du village de Sainte Croix en Jarez, classé aux Plus Beaux Villages de France. J'avais d'ailleurs déjà écrit un article sur cette si jolie petite chartreuse médiévale, que vous pouvez retrouver ici

Je vous emmène donc aujourd'hui à la découverte de ce lieu mystérieux, berceau d'anciennes superstitions et de croyances ancestrales, dominant la Vallée du Gier. Let's go!!!  

Pour rejoindre les Roches de Marlin à pied, il est bien de partir du Village de Sainte-Croix-en-Jarez où l'on peut facilement garer sa voiture. Après, il suffit de suivre les indications menant au hameau de Jurieux... Le chemin grimpe, c'est sûr, mais ce n'est pas de la grosse montée, donc, c'est tout à fait faisable pour tous...
Pour rejoindre les Roches de Marlin à pied, il est bien de partir du Village de Sainte-Croix-en-Jarez où l'on peut facilement garer sa voiture. Après, il suffit de suivre les indications menant au hameau de Jurieux... Le chemin grimpe, c'est sûr, mais ce n'est pas de la grosse montée, donc, c'est tout à fait faisable pour tous...
Pour rejoindre les Roches de Marlin à pied, il est bien de partir du Village de Sainte-Croix-en-Jarez où l'on peut facilement garer sa voiture. Après, il suffit de suivre les indications menant au hameau de Jurieux... Le chemin grimpe, c'est sûr, mais ce n'est pas de la grosse montée, donc, c'est tout à fait faisable pour tous...
Pour rejoindre les Roches de Marlin à pied, il est bien de partir du Village de Sainte-Croix-en-Jarez où l'on peut facilement garer sa voiture. Après, il suffit de suivre les indications menant au hameau de Jurieux... Le chemin grimpe, c'est sûr, mais ce n'est pas de la grosse montée, donc, c'est tout à fait faisable pour tous...
Pour rejoindre les Roches de Marlin à pied, il est bien de partir du Village de Sainte-Croix-en-Jarez où l'on peut facilement garer sa voiture. Après, il suffit de suivre les indications menant au hameau de Jurieux... Le chemin grimpe, c'est sûr, mais ce n'est pas de la grosse montée, donc, c'est tout à fait faisable pour tous...
Pour rejoindre les Roches de Marlin à pied, il est bien de partir du Village de Sainte-Croix-en-Jarez où l'on peut facilement garer sa voiture. Après, il suffit de suivre les indications menant au hameau de Jurieux... Le chemin grimpe, c'est sûr, mais ce n'est pas de la grosse montée, donc, c'est tout à fait faisable pour tous...
Pour rejoindre les Roches de Marlin à pied, il est bien de partir du Village de Sainte-Croix-en-Jarez où l'on peut facilement garer sa voiture. Après, il suffit de suivre les indications menant au hameau de Jurieux... Le chemin grimpe, c'est sûr, mais ce n'est pas de la grosse montée, donc, c'est tout à fait faisable pour tous...

Pour rejoindre les Roches de Marlin à pied, il est bien de partir du Village de Sainte-Croix-en-Jarez où l'on peut facilement garer sa voiture. Après, il suffit de suivre les indications menant au hameau de Jurieux... Le chemin grimpe, c'est sûr, mais ce n'est pas de la grosse montée, donc, c'est tout à fait faisable pour tous...

Une fois parvenus à Jurieux, on peut contempler sa charmante petite chapelle du 13ème siècle, surnommée "la chapelle des Fous"... Pourquoi ce surnom, vous allez me dire! Je vous expliquerai tout ça un peu plus loin dans l'article...
Une fois parvenus à Jurieux, on peut contempler sa charmante petite chapelle du 13ème siècle, surnommée "la chapelle des Fous"... Pourquoi ce surnom, vous allez me dire! Je vous expliquerai tout ça un peu plus loin dans l'article...

Une fois parvenus à Jurieux, on peut contempler sa charmante petite chapelle du 13ème siècle, surnommée "la chapelle des Fous"... Pourquoi ce surnom, vous allez me dire! Je vous expliquerai tout ça un peu plus loin dans l'article...

Après Jurieux, il ne reste plus qu'un bon kilomètre à parcourir pour enfin arriver sur le site des roches de Marlin. Mais attention, les 500 derniers mètres sont assez raides (j'ai toujours un peu bataillé sur cette petite portion du parcours les 2-3 fois où nous y sommes allés, à bon entendeur!) et rentrent dans une forêt pour finalement parvenir à une clairière située à deux pas (littéralement!) de la plupart desdites roches...

Dernière montée vers le site des pierres magiques...
Dernière montée vers le site des pierres magiques...
Dernière montée vers le site des pierres magiques...
Dernière montée vers le site des pierres magiques...
Dernière montée vers le site des pierres magiques...
Dernière montée vers le site des pierres magiques...
Dernière montée vers le site des pierres magiques...
Dernière montée vers le site des pierres magiques...
Dernière montée vers le site des pierres magiques...

Dernière montée vers le site des pierres magiques...

J'arrive au moment de l'article où je me dois de parler de la fameuse Pierre qui Chante, qui est un énorme bloc ovoïde de trois mètres cinquante de long. Elle semble en équilibre, comme déposée ici par on ne sait quel cataclysme ou civilisation ancienne. Elle est dotée de deux cupules, reliées entre elles par une rainure.

Pour info, une cupule est une petite dépression circulaire (un trou, en gros) creusée par un être humain à la surface d'une dalle ou d'un rocher. Souvent, ces petites cavités servaient à recueillir les liquides lors de rituels druidiques, comme le sang d'animaux sacrifiés, par exemple...

Quoi qu'il en soit, il se dit que si une personne s'allonge sur cette Pierre qui Chante et vient à s'endormir dessus, elle se réveille soit avec la connaissance universelle des choses ou alors, elle devient folle. Du coup, il faut l'emmener d'urgence à la chapelle de Jurieux dont je parlais plus haut, pour briser le sort. D'où son surnom de "Chapelle des fous", voilà donc l'explication! 

Assise sur la Pierre qui Chante sur la photo ci-dessus...
Assise sur la Pierre qui Chante sur la photo ci-dessus...
Assise sur la Pierre qui Chante sur la photo ci-dessus...
Assise sur la Pierre qui Chante sur la photo ci-dessus...
Assise sur la Pierre qui Chante sur la photo ci-dessus...
Assise sur la Pierre qui Chante sur la photo ci-dessus...
Assise sur la Pierre qui Chante sur la photo ci-dessus...
Assise sur la Pierre qui Chante sur la photo ci-dessus...
Assise sur la Pierre qui Chante sur la photo ci-dessus...

Assise sur la Pierre qui Chante sur la photo ci-dessus...

Alors, pourquoi ces pierres sont appelées "Les Roches de Marlin"?! Deux théories pour expliquer ce nom: Tout d'abord, j'expliquais plus haut que selon la légende, c'est le diable qui laissa tomber ces rochers. Et l'un de ses surnoms est "le Malin". Or, de "Malin" à "Marlin", il n'y a qu'un pas... Sinon, cela peut simplement être une déformation du nom "Merlin", référence évidente au caractère magique du lieu. Car beaucoup de contes entourent cet endroit, comme le fait qu'il soit gardé par un dragon ou encore que des moines fantômes y viennent en procession à la tombée de la nuit... On y est allés en plein jour, ouf!!!

Les roches magiques de Marlin dans la Loire...
Les roches magiques de Marlin dans la Loire...
Les roches magiques de Marlin dans la Loire...
Les roches magiques de Marlin dans la Loire...
Les roches magiques de Marlin dans la Loire...
Les roches magiques de Marlin dans la Loire...
Les roches magiques de Marlin dans la Loire...
Les roches magiques de Marlin dans la Loire...
Les roches magiques de Marlin dans la Loire...
Les roches magiques de Marlin dans la Loire...

Après avoir exploré ces pierres, Chéri et moi avons poussé un peu plus loin pour pique-niquer, sur un haut plateau de landes aux paysages ouverts. Juste magnifique en ce mois de février: on avait presque chaud!!!

En conclusion, je recommande vivement cette charmante balade dans le Parc Naturel Régional du Pilat. Elle n'est pas trop difficile et pas trop longue non plus: environ 6-7 kilomètres aller-retour, avec un beau panorama sur la vallée du Gier. Bien évidemment, il est mieux de la faire lorsqu'il fait beau, comme nous l'avons fait. 

Sur ce, je vous dis à la prochaine pour d'autres belles découvertes dans ce si beau département ligérien!

A très bientôt!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article